Histoire

Une plaque commémorative pour la Shoah

La déportation des Juifs du Luxembourg sous l’occupation allemande commémorée

Villa PaulyLe 27 janvier 2016, une plaque commémorative fut dévoilée devant la Villa Pauly, immeuble notoire pour avoir servi de QG à la police secrète allemande pendant la Deuxième Guerre mondiale, et d’où la déportation des Juifs du Luxembourg fut organisée.

Au 10 mai 1940, vivaient à Luxembourg quelque 3900 Juifs, dont plus de 3000 réfugiés allemands, polonais et autrichiens. Jusqu’en 1943, environ 1300 furent déportés vers les camps d’extermination et assassinés. Une cinquantaine de survivants sont rentrés à la fin de la guerre.  Une cinquantaine de Juifs, arrêtés individuellement, souvent pour des raisons futiles, passèrent par la Villa Pauly, où ils furent humiliés, maltraités et terrorisés avant d’être déportés.

La Villa Pauly, sise au boulevard de la Pétrusse à Luxembourg-Ville, est une maison de maître splendide qui fut construite en 1923 pour le médecin Dr. Norbert Pauly. Dès les débuts de l’occupation allemande en 1940, la maison fut réquisitionnée par les différentes sections du Reichssicherheitshauptamt (RSHA), dont la Geheime Staatspolizei, plus connue sous l’appellation Gestapo.

Dès les premières arrestations effectuées par des agents de la Gestapo lors des actions de protestation contre la destruction de la Gëlle Fra en octobre 1940, le nom de Villa Pauly prit une connotation de terreur qui allait impressionner durablement les Luxembourgeois. Ceux qui eurent la malchance d’être arrêtés pour des menées antiallemandes ou des actes de résistance se retrouvèrent dans le hall d’entrée où ils durent s’aligner face au mur avant d’être amenés dans un des bureaux pour y subir un interrogatoire. Maintes fois ces interrogatoires étaient accompagnés de violences (verschärftes Verhör).

La Villa Pauly devenait ainsi pour de nombreux patriotes et résistants le lieu de torture et de souffrances, en sorte la porte d’entrée du monde concentrationnaire vers lequel ils étaient expédiés le plus souvent.

La Villa Pauly était également le centre administratif à partir duquel était organisée la déportation des juifs vivant au Luxembourg. C’est à la Villa Pauly que les membres du consistoire devaient se présenter pour recevoir les ordres des SS.

(Source: communiqué de presse du ministère d’Etat)
  • Mis à jour le 26-01-2016