Produits du terroir

Une nouvelle appellation d’excellence "crémant millésimé" pour le crémant luxembourgeois

Pour les 25 ans de son existence, le crémant luxembourgeois s’offre une qualité encore meilleure

Bouchon d'une bouteille de crémantEn 1991, l’appellation Crémant fût protégée par 7 régions françaises et le Luxembourg. Depuis cette date, les vignobles luxembourgeois ont fourni des crémants remarquables avec une qualité qui n’a jamais cessé de s’améliorer. Avec la nouvelle appellation "Crémant millésimé", les conditions pour accéder à l’olympe de la qualité des crémants deviennent encore plus exigeantes – pour plaire au palais des gourmets.

Depuis 25 ans, le Crémant luxembourgeois est un produit populaire des vignobles luxembourgeois, dont la qualité a été soumise à un contrôle rigoureux de l’Institut vini-viticole, et qui a été distingué avec l’appellation "Crémant millésimé" pour désigner les produits d’excellence. Jusqu’à présent, ces crémants devaient avoir été composés d’un minimum de 85% de vins en provenance d’un même millésime. En plus, les bouteilles devaient rester sur lattes pendant au moins 9 mois pour donner au crémant son goût incomparable.

Désormais, afin d’atteindre la plus haute appellation de crémant, les bouteilles devront rester sur lattes, c’est à dire couchées avec les levures enfermées dans la bouteille, pendant au moins 24 mois. Selon les responsables, cela donnera un goût encore plus doux, crémeux et élégant au produit fini. Un produit haut de gamme qui confirme les ambitions du secteur.

En 1991, la région de la Champagne faisait protéger la "méthode champenoise". Désormais, la production de Champagne proprement dit était limitée et uniquement permise dans la région champenoise française. En réaction, 7 régions françaises (Alsace, Bordeaux, Bourgogne, Die, Jura, Limoux et Loire) et le Luxembourg se faisaient protéger le terme "Crémant".

(article rédigé par l'équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu; Source: Institut vini-viticole)

  • Mis à jour le 24-02-2016