Présentation d'un bilan touristique positif pour 2015

Le château de Vianden fait partie des attractions touristiques au LuxembourgEn date du 2 mars 2016, la secrétaire d’Etat à l’Economie, Francine Closener, a présenté un bilan positif de l’année touristique écoulée qui s’inscrit dans le développement prometteur du secteur des années précédentes. Les enquêtes réalisées par le GIE Luxembourg for Tourism (LfT) montrent pour 2015 un total de 2,7 millions de nuitées[1] dont la progression par rapport à l’année précédente se répartit comme suit: hôtellerie (+1,4%), campings (-1,3%) et les auberges de jeunesse (+3,5%).

Encore une performance record dans l’hôtellerie

L’hôtellerie a connu avec un total de 1,7 millions de nuitées sa meilleure performance jamais enregistrée. À noter la forte hausse dans la catégorie des séjours de loisirs (+7,4%) et du segment MICE[2] (+19,6%). En 2015, 44% des nuitées dans l’hôtellerie sont liées au tourisme loisirs, tandis que le tourisme d’affaires (MICE inclus) représente le reste. Pris isolément, le segment MICE représente 16% du total des nuitées dans l’hôtellerie. Ce segment a profité de la Présidence du Conseil de l’Union européenne. En effet, pendant le deuxième semestre 2015, plus de 22.600 personnes ont été présentes dans le cadre de la Présidence et ont passé, le cas échéant, une ou plusieurs nuits au Luxembourg.

Ayant subi une baisse substantielle (-9,6%), les séjours d’affaires traditionnels (hors MICE) souffrent des contraintes budgétaires des entreprises et de l’évolution des moyens de communication à distance.

Les campings attirent 39% de nouveaux clients

Avec 800.000 nuitées, les campings ont affiché l’année dernière un recul de 1,3% par rapport à 2014, jugée comme une année exceptionnelle. Ce segment se trouve en pleine mutation avec l’émergence d’une clientèle à la recherche de nouvelles tendances d’habitation comme le "glamping". En effet, le "locatif" (+71%) et le "camping-carisme" (+13%) enregistrent les plus importantes progressions. 39% des visiteurs sur les campings passent leurs vacances pour la première fois au Luxembourg démontrant le succès des campagnes de promotion à l’étranger.

Les auberges de jeunesse affichent une progression de +3,5%. Avec un volume total de 136.050 nuitées, il s’agit du meilleur score réalisé depuis l’année culturelle en 2007.

En ce qui concerne le taux d’occupation dans l’hôtellerie, celui-ci s’établit à 73,2% au niveau national.

Au niveau régional, la région Centre affiche un taux d’occupation de 76% et une évolution des nuitées de +1,6%, la région Ardennes de 69% (+2,1% de nuitées), le Mullerthal de 51% (+2,6% de nuitées) et le Sud de 73% (+2,7% de nuitées). La seule région enregistrant un recul est la Moselle avec 61% (-4,7% de nuitées). Cette baisse s’explique notamment par la fermeture de quelques complexes hôteliers et l’indisponibilité partielle d’un établissement majeur pour cause de travaux de rénovation.

Le prix moyen par chambre a connu une progression de +12,3%, ce qui a fait augmenter le prix moyen par chambre à 113,4 euros. Accentuée pas les effets de la Présidence, cette évolution va de pair avec l’augmentation de +14,4% du revenu par chambre disponible (RevPAR).

Les marchés traditionnels et lointains font progresser les nuitées

Les marchés traditionnels représentent ensemble 60% du total des nuitées pour l’ensemble des types d’hébergement confondus: Pays-Bas (24% des nuitées), Belgique (16%), Allemagne (11%) et France (9%). Dans l’hôtellerie, les touristes allemands, néerlandais et anglais réalisent des progressions jusqu’à 3,2%. Les fortes augmentations dans les auberges de jeunesses sont attribuées à la clientèle française (+13%), suivie par les Belges (+9%) et, une fois de plus, les Allemands (+6,7%). En ce qui concerne les marchés lointains, les Américains mènent le peloton (+14,9%), suivis des Japonais (+11,2%) et des Chinois (+9,7%).

Soulignant l’évolution positive du tourisme à la journée, les sites et attractions touristiques ont accueilli plus de visiteurs en 2015 que l’année précédente. En tête des meilleures performances se trouvent les visites guidées de la Ville de Luxembourg avec 294.240 visiteurs (+15,8%), les Casemates avec 127.475 visiteurs (+9,4%), le Mudam avec 90.964 visiteurs (+14,5%) ainsi que le Musée national d’histoire et d’art avec 60.222 visiteurs (+42,6%).

La secrétaire d’Etat à l’Economie Francine Closener a déclaré: "Soutenu par l’ensemble des acteurs touristiques, le bilan 2015 confirme que l’orientation stratégique porte ses fruits. Des progressions importantes dans les segments du loisir et du MICE témoignent du gain de notoriété et d’attractivité du pays à l’étranger. Le développement d’une offre qualitative et la promotion de segments spécifiques du tourisme à travers un marketing intégré et ciblé se révèlent comme un modèle à suivre. Combinée à une professionnalisation des structures touristiques, l’offre globale sera valorisée par davantage de produits et d’animations touristiques dans les différentes régions."

[1] Hors nuitées passées dans les chambres d’hôtes, gîtes, etc., où les résultats ne sont pas encore disponibles.
[2] MICE: Meetings, Incentives, Conferences and Exhibitions

(Source: communiqué de presse du ministère de l'Economie)

  • Mis à jour le 03-03-2016