Cinéma

"Streik!" Revisitez 100 ans d’activité syndicale au Luxembourg

Le documentaire du réalisateur Andy Bausch sort en salles le 11 mai 2016

Si on parle de l’histoire récente du Luxembourg et des fondations pour la richesse du pays, on parle souvent du succès de l’industrie sidérurgique au Luxembourg. Rares sont ceux qui se rappellent, que ce succès était fondé sur des milliers de miniers et de travailleurs sidérurgiques qui, parfois aussi jeunes que 13 ans, travaillaient jusqu’à 15 heures par jour, sans sécurité sociale, ni caisse de maladie, ni garantie de travail. Avec "Streik!" ("Grêve!"), le documentaire du réalisateur luxembourgeois Andy Bausch leur construit un monument qui retrace l’histoire de l’activité syndicale au Luxembourg.

L’histoire de la sidérurgie luxembourgeoise est aussi l’histoire de l’immigration au Luxembourg. Des travailleurs allemands, puis italiens rejoignent les usines dans le Sud du pays par milliers au début du XXe siècle. Mais le travail est dur et dangereux, les heures sont très longues, et il n’existe pas de standards de sécurité au travail, ni de sécurité sociale. En 1912, quelques centaines d’ouvriers italiens manifestent contre les conditions de travail – leur manifestation est dispersée par les gendarmes luxembourgeois. 4 manifestants meurent, dont un enfant. C’est le point de départ de l’histoire de la fédération syndicale au Luxembourg et du film "Streik!".

A travers les yeux d’une jeune étudiante, les spectateurs suivent la création des premiers mouvements ouvriers, leur développement et leur combat pour une amélioration des conditions de travail, jusqu’à la défense des intérêts des frontaliers de nos jours.

Si le récit principal de l’histoire contemporaine du Luxembourg met en avance l’essor économique et l’amélioration progressive de la qualité et du niveau de vie au Luxembourg, "Streik!" se concentre sur l’envers de la médaille : l’exploitation, la misère et les conflits, parfois violents des travailleurs.

Le film sort en salles le 11 mai 2016.

(article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 09-05-2016