Exposition

"Blackouts/Trous de mémoire", une exposition participative des Archives nationales du Luxembourg

L’exposition au sujet de la mémoire perdue a lieu du 10 juin 2016 au 28 février 2017

Exposition "Blackouts / Trous de mémoire"Les Archives nationales de Luxembourg (ANLux), connues pour des expositions de très haute qualité issues de leurs collections, lancent une nouvelle exposition, cette fois-ci avec la participation du public. "Blackouts/Trous de mémoire" cherche à sensibiliser le public à l’importance de la préservation de la mémoire et, par extension, la raison d’être des Archives nationales. L’exposition a lieu du 10 juin 2016 au 28 février 2017 aux Archives nationales, Plateau du Saint Esprit, à Luxembourg-Ville.

Le 9 juin a lieu la Journée internationale des Archives, et aussi l'ouverture de l’exposition à 18.30 heures. Une date qui n’a donc pas été choisie au hasard, puisque la nouvelle exposition parle de l’importance d’avoir une mémoire indemne, donc sans trous noirs, individuelle ou bien collective.

L’exposition se base sur 4 contributions personnelles d’auteurs à disciplines très variées, tels que la responsable des archives de la Ville de Luxembourg, Evamarie Bange, l’historienne Sonja Kmec, le dramaturge Marc Limpach ou l’auteur et musicien Serge Tonnar.

S'y ajouteront peu à peu les contributions des visiteurs qui pourront noter leurs trous noirs sur des disques mis à disposition, qui seront alors accrochés au mur. Ainsi, l’exposition sera progressivement étoffée avec chaque nouvelle contribution.

La participation à l'exposition se fera aussi sur la toile: chaque internaute est invité à communiquer aux ANLux en quelques mots ou quelques phrases une pièce du puzzle qui fait défaut à son histoire, qu’elle soit personnelle ou collective: document manquant, information oubliée, preuve disparue, zone d’ombre à explorer... Ce trou de mémoire engendre-t-il un regret, sème-t-il un doute ou nourrit-il une interrogation particulière?

Il envoie son témoignage soit à travers le compte Facebook "Blackouts / Trous de mémoire" ou le compte Twitter "Blackouts_TdM" spécialement mis en place, soit à l’adresse expo@an.etat.lu en spécifiant s’il veut que sa contribution reste anonyme ou qu’elle soit nominative. Les contributions seront alors imprimées et accrochées aux murs d'exposition parmi les messages des autres participants.

(article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu / Source : communiqué de presse des Archives nationales de Luxembourg)

  • Mis à jour le 13-06-2016