Economie

Le Luxembourg 9e au European Innovation Scoreboard

Le Grand-Duché excelle pour les systèmes de recherche et ses innovateurs

European Innovation ScoreboardLa Commission européenne a publié en juillet 2016 une nouvelle édition de son tableau de bord européen de l'innovation, le "European innovation scoreboard" (EIS). Selon ce tableau de bord, le Luxembourg est en 9e position en matière d'innovation parmi les 28 pays membres de l'Union européenne.

Dans cette édition 2016, le classement UE est mené par la Suède (0,704), suivie par le Danemark (0,700) et la Finlande (0,649). L'Allemagne se classe 4e (0,632) et les Pays-Bas 5e (0,631) et figurent parmi la première catégorie des champions de l'innovation. Le Luxembourg (9e; 0,598), la Belgique (7e; 0,602) et la France (11e; 0,568) figurent dans la deuxième catégorie des innovateurs notables, une catégorie où la plupart des pays affichent des performances assez proches.

Pour les huit dimensions de l'innovation, le Luxembourg affiche les scores suivants:

  • outils: ressources humaines (0,431), systèmes de recherche ouverts, excellents et attractifs (0,771), financements et aides (0,372).
  • activités des entreprises: investissements des entreprises (0,136), collaborations et entrepreneuriat (0,544), actifs intellectuels (0,720).
  • résultats: innovateurs (0,704), effets économiques (0,742).

Le rapport note au sujet du Luxembourg que le pays "est un innovateur fort. [...] La performance en comparaison à l'UE a diminué de 28% au-dessus de l'UE à 15% au-dessus de l'UE en 2015. Le Luxembourg affiche les meilleures performances pour ses systèmes de recherche ouverts, excellents et attractifs, et pour ses innovateurs. Les atouts relatifs du Luxembourg parmi les indicateurs sont le marché communautaire, les co-publications scientifiques internationales, les dessins ou modèles communautaires, et les revenus provenant de l'étranger relatifs aux licences et brevets. La performance du Luxembourg se trouve bien en-dessous de la moyenne européenne pour les investissements d'entreprise, spécialement pour l'indicateur des dépenses non-R&D liées à l'innovation.

La performance de la recherche au Luxembourg a augmenté fortement (9,3%), surtout à cause du nombre important de co-publications scientifiques internationales (15%) et des publications les plus citées (11%). En contrepartie, une forte baisse est observée en ce qui concerne les investissements en capital de risque (-28%), les dépenses non-R&D liées à l'innovation (-23%) et les dépenses R&D dans le secteur des affaires (-9,7%)."

(Source: communiqué de presse de l'Observatoire de la compétitivité / Commission européenne 2016)

  • Mis à jour le 30-09-2016