Emploi et travail

RETEL - Nouveau numéro du tableau de bord du marché de l’emploi luxembourgeois

Les embauches en hausse au Luxembourg

RETEL - Nouveau numéro du tableau de bord du marché de l’emploi luxembourgeoisLe RETEL (réseau d’étude sur le marché du travail et de l’emploi) vient de sortir le cinquième numéro de son tableau de bord sur l’emploi. Ce tableau de bord semestriel a pour objectif de présenter des indicateurs relatifs aux flux de main-d'œuvre (recrutements et fins de contrat) pour offrir ainsi une meilleure analyse de la dynamique du marché du travail luxembourgeois.

L'emploi salarié en hausse

Ce nouveau numéro présente les chiffres pour la période allant de janvier 2015 à janvier 2016: on y observe plus de 131.700 recrutements et plus de 120.300 fins de contrat. On constate une augmentation de 6,2% pour les recrutements par rapport aux chiffres de mars 2014 à mars 2015, et une augmentation de 4,9% pour les fins de contrat.

Avec respectivement 12.800, 10.600, 10.300 et 9.900 recrutements, les secteurs du commerce, de la construction, des activités spécialisées ainsi que celui de l’hébergement-restauration sont ceux qui ont le plus recruté entre janvier 2015 et janvier 2016. Ce sont dans ces mêmes secteurs que l'on observe le plus grand nombre de fins de contrat. Dans tous les secteurs recensés, le solde entre les recrutements et les fins de contrat est positif; autrement dit, ils sont tous créateurs d’emplois, même s’ils le sont dans des mesures très différentes.

Un nouvel indicateur: les recrutements rémunérés au voisinage du salaire minimum

Chaque numéro du tableau de bord propose un nouvel indicateur. Il s’agit cette fois-ci des recrutements de main-d'oeuvre salariée non intérimaire rémunérés au voisinage du salaire social minimum. La part de recrutements rémunérés au voisinage du salaire social minimum s'élève à 33,5%, ce qui est beaucoup plus important que celle qui est observée dans le stock d'emplois. Près d'un tiers des recrutuments rémunérés au voisinage du SSM (32%) sont concentrés dans deux secteurs d'activité, qui représentent ensemble un peu plus de 20% du total des recrutements. Il s'agit des secteurs du commerce et de l'hébergement-restauration.

(Source: communiqué de presse du Statec)

  • Mis à jour le 30-09-2016