Coopération au développement

0,95% du RNB luxembourgeois consacrés au développement

Le rapport 2015 a été présenté par le ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire

Rapport 2015 de la Coopération au développementSur le plan international, en 2015 le Luxembourg a confirmé sa position parmi les cinq bailleurs de fonds qui respectent l’engagement pris en 1970 au sein de l’Assemblée générale des Nations unies de consacrer au moins 0,70% de leur RNB au développement. En 2015, l’aide publique au développement luxembourgeoise s’est établie à 324.941.071 euros.

La chute du ratio APD/RNB sous la barre du 1% s’explique par une forte réévaluation du RNB en cours d’année (+ 13%) et non une baisse du volume financier en termes absolus.

9 pays épinglés

Le rapport annuel présente la coopération avec les 9 pays partenaires du Luxembourg (Nicaragua, Salvador, Cabo Verde, Sénégal, Mali, Burkina Faso, Niger, Laos, Vietnam). Cependant, afin de se concentrer sur les pays les moins avancés, la coopération luxembourgeoise se retire progressivement dès 2016 du Vietnam et de Salvador, tous deux étant maintenant des pays à revenu intermédiaire.

Le Luxembourg assume le rôle de chef de file pour les bailleurs dans le secteur de la formation professionnelle au Cabo Verde, au Sénégal et au Burkina Faso. Au Nicaragua, le Luxembourg assume ce rôle dans le secteur du tourisme et au Kosovo dans le secteur de la santé. De plus, au Niger, le Danemark et le Luxembourg ont formalisé une coopération déléguée où le Luxembourg reprend les activités de la coopération danoise dans le secteur hydraulique dans les régions de Diffa et de Zinder.

La coopération luxembourgeoise en chiffres

  • Le ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE) gère et met en œuvre 83,76% de l’APD luxembourgeoise;
  • 73,64% de l’APD luxembourgeoise sont dédiés à la coopération bilatérale et 26,36% à la coopération multilatérale;
  • 13,08% ont été consacrés aux trois phases de l’aide humanitaire: l’urgence, la phase de transition et la prévention;
  • L’ensemble des 91 ONG agréées gère 19,35% de l’APD Luxembourgeoise.

Le rapport annuel est disponible en ligne en français et en anglais sur le mini site: cooperation.lu.

Elaboré par la Direction de la coopération au développement et de l’action humanitaire du ministère des Affaires étrangères et européennes, le rapport annuel renseigne en détail sur l’utilisation des crédits de l’aide publique au développement (APD) luxembourgeoise et du Fonds de la coopération au développement.

(Source: communiqué de presse du ministère des Affaires étrangères et européennes / Direction de la coopération au développement et de l'action humanitaire)

  • Mis à jour le 05-10-2016