Patrimoine

L’itinéraire des villes fortifiées de la Grande Région maintenant certifié

Le 10 octobre, le réseau des villes fortifiées de la Grande Région a été certifié en tant qu’itinéraire culturel du Conseil de l’Europe: un label d’excellence valorisant l’histoire européenne.

10-reseau-fortifie-actuLe secrétaire d’État à la Culture, Guy Arendt, a participé à la cérémonie de certification au Cercle cité le 10 octobre dernier. C’est Stefano Dominioni, secrétaire exécutif de l’Accord partiel élargi sur les itinéraires culturels du Conseil de l’Europe et directeur de l’Institut européen des itinéraires culturels qui a remis la certification à Jean-Marc Fournel, président du Réseau des villes fortifiées.

Cet itinéraire culturel rejoint donc la liste de la trentaine d’itinéraires culturels déjà membres du Conseil de l’Europe. Cette certification représente deux choses importantes pour le réseau des villes fortifiées de la Grande Région: un label d’excellence reconnu et l’appartenance à la grande famille des itinéraires qui promeuvent les valeurs du Conseil de l’Europe.

Quatre sites de l’itinéraire traversent le pays

L’itinéraire des villes fortifiées, composé de 12 sites, laisse apparaître un merveilleux patrimoine architectural et culturel de la Grande Région, entre citadelles, bastions, forts et souterrains. Sur ces 12 sites, 4 traversent le Luxembourg: les chemins de Saint Jacques de Compostelle, les itinéraires Vauban et Wenzel, l'itinéraire européen du patrimoine juif et l'itinéraire Saint Martin de Tours.

Comment sont choisis les itinéraires certifiés?

Les itinéraires culturels sont soumis à une évaluation tous les 3 ans et chaque année de nouveaux itinéraires sont certifiés selon 6 critères:

  1. présenter un thème représentatif des valeurs européennes et commun à minimum 3 pays;
  2. être associé à une recherche scientifique, pluridisciplinaire et transnationale;
  3. valoriser la mémoire, l’histoire et le patrimoine européens et contribuer à l’interprétation de la diversité de l’Europe d’aujourd’hui;
  4. soutenir les échanges culturels et éducatifs pour les jeunes;
  5. développer des projets exemplaires et innovants dans les domaines du tourisme culturel et du développement durable;
  6. développer des produits touristiques destinés à des publics variés.

Quel est l’objectif des itinéraires culturels du Conseil de l’Europe?

Le programme des itinéraires culturels a été lancé en 1987, fortement soutenu par le ministère de la Culture. Son objectif est de "démontrer, à travers le voyage dans le temps et l’espace, que le patrimoine de différents pays d’Europe contribue au patrimoine culturel commun et aux valeurs fondamentales du Conseil de l’Europe: droits de l’homme, démocratie culturelle, diversité et identité culturelle, échanges et enrichissement mutuel par-delà les frontières et les siècles".

 

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu - Sources: communiqués de presse du ministère de la Culture et de la Ville de Luxembourg) 

  • Mis à jour le 28-10-2016