Santé

Il manque des donneurs d’organes au Luxembourg!

Le don d’organes – un acte généreux, gratuit et anonyme qui sauve des vies.

Brochure "Je suis donneur d'organes, et vous?"En ce moment, au Luxembourg, il y a des personnes malades – hommes ou femmes, adultes ou enfants – qui ont besoin d’un organe pour continuer à vivre. Quelle que soit la maladie dont ils sont affectés, souvent un don d’organe est leur seule option. Or, au Luxembourg, il n’y a pas assez de donneurs pour répondre aux besoins. Un fait que le ministère de la Santé adresse dans sa nouvelle campagne médiatique "Je suis donneur d’organes, et vous?".

Le Luxembourg peut mieux faire!

Malgré d’importants progrès dans le traitement de certaines maladies, le recours à des greffons humains reste, dans de nombreuses situations, le seul moyen permettant la survie d’un patient atteint d’une maladie grave. Cependant, le nombre de prélèvements ne suffit pas à couvrir le besoin en greffons.

En 2015, il y avait environ 15.000 patients inscrits sur la liste d’attente pour une transplantation auprès d’Eurotransplant, organisme qui regroupe plusieurs pays européens et règle la coordination des activités de transplantation. Au Luxembourg, ce sont environ 65 malades qui se retrouvent chaque année sur la liste d'attente pour l’obtention d’une greffe.

On constate, cependant, une tendance à la baisse du nombre de donneurs d’organes au cours de ces dernières années. En effet, avec seulement 2 donneurs d’organes cette année – contre 9 en 2008, 8 en 2013 et 5 en 2015 – le Luxembourg figure parmi les pays les moins performants affiliés à Eurotransplant.

C’est pourquoi le ministère de la Santé a lancé une campagne de sensibilisation, en collaboration avec Luxembourg-Transplant. Sur le site www.dondorganes.lu, vous trouvez de nombreuses réponses à des questions relatives au don d’organes. Vous y trouvez également un dépliant d'informations sur le sujet ainsi que le "passeport de vie", petite carte au format de carte bancaire, sur laquelle son détenteur peut exprimer sa décision au sujet du don d’organes.

Un passeport pour la vie

Le "passeport de vie" permet de vous exprimer clairement si, oui ou non, vous êtes donneur d’organes potentiel: il suffit de marquer clairement si vous désirez qu’une personne en besoin puisse être bénéficiaire d’un organe après votre décès pour que l’équipe médicale puisse prendre une décision rapidement. En effet, la procédure de transplantation est une course contre la montre. Votre décision soulagera vos proches d’une lourde charge émotionnelle dans une situation difficile et souvent inattendue et accélérera la procédure pour sauver une personne en attente d’un organe.

La carte doit idéalement se trouver proche de votre carte d’identité. Si la situation d’un décès, inopiné le plus souvent, se présente, c’est là où le personnel de secours et de soins vérifiera en premier.

Application pour le don d’organes: un petit clic peut sauver une vie

Le ministère de la Santé a également lancé une application disponible sur iPhone et Android: l’application appelée "passeport de vie" permet en quelques clics d'exprimer votre volonté et d’en informer vos proches en toute confidentialité. Elle permet également de commander votre "passeport de vie" et, si vous le désirez, de partager votre décision sur les réseaux sociaux, afin d’encourager votre entourage à en faire de même.

Le don d’organes est un acte généreux, gratuit et anonyme, qui sauve des vies! Chacun peut devenir donneur d’organes: il n’y a pas de limite d’âge et la qualité de l’organe explanté est toujours vérifiée; tous les tests en rapport avec un éventuel risque infectieux et tous les tests d’histocompatibilité sont faits avant la transplantation.

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu - Source: communiqué de presse du ministère de la Santé)

  • Mis à jour le 28-10-2016