Economie

IMD World Talent Report 2016: le Luxembourg dans le top 10

L'institut suisse IMD vient de publier son 3e rapport annuel intitulé "World Talent Report" qui analyse les talents – par là, leur compétitivité – de plus de 60 pays dans le monde.

06-worldtalent61 pays analysés

Les objectifs de ce rapport sont d’évaluer comment les différents pays du monde:

  • développent;
  • attirent;
  • retiennent leurs talents sur leur territoire.

Une étude qui a du sens dans la mesure où les talents d’un pays sont des ressources dont chaque économie et chaque entreprise a besoin afin de se développer et de créer de la valeur ajoutée durable.

Pour procéder à cette évaluation, l’étude se base sur 3 facteurs:

  • l’investissement et le développement: dépend des ressources engagées pour développer les talents du pays, les faire "grandir" (comme l’investissement dans l’éducation, la formation, les stages, etc.)
  • l’attractivité: dépend de la capacité du pays à attirer les talents étrangers et à garder ses propres talents (en investissant, par exemple, dans la qualité de vie, en améliorant le coût de la vie, en limitant la fuite des cerveaux, etc.)
  • la "bonne volonté" du pays: dépend de la qualité de la main-d’œuvre et des compétences disponibles sur le territoire (avec, par exemple, les résultats aux tests PISA, la mobilité des étudiants, la croissance de la force de travail, etc.)

Sur base de l'ensemble de ces informations, les auteurs calculent un indice composite global (valeur entre 0 et 100) en vue de pouvoir dresser un classement des pays selon les performances obtenues.

Le Luxembourg a du talent!

Sur les 61 pays analysés, le Luxembourg se place en 9e position dans le classement général avec un indice de 81,7. Une belle performance qui se ressent notamment dans le facteur principal n°2, l’attractivité du pays pour les talents, pour lequel le Luxembourg se place en 3e position avec un bel indice de 81,2/100.

En comparaison aux pays voisins, seul la Belgique en 3e position est devant le Grand-Duché au classement global avec un très bon score de 85,8/100. Quant à l’Allemagne, le pays se retrouve 11e avec un score de 80,8 et la France fait grise mine avec une 28e place pour un score de 67,8. La Suisse, 1er et le Danemark, 2e restent en tête du classement comme l’année dernière avec des indices respectifs de 100 et de 90,7.

Les pays dans le top 10 du classement partagent tous certains points communs: ils investissent beaucoup dans l’éducation, fournissent une très haute qualité de vie aux talents étrangers et nationaux ainsi que des opportunités de développement pour chacun tout au long de la carrière professionnelle.

(Article rédigé par l'équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu - Source: Observatoire de la compétitivité)

  • Mis à jour le 11-12-2016