Statistiques

La Grande Région 2016: les chiffres

11 millions d'habitants génèrent un PIB de 370 milliards d'euros

Foule au centre-villeA l’occasion du 15e Sommet de la Grande Région qui s’est tenu le 20 décembre 2016 à Arlon, les offices statistiques de la Grande Région ont publié la 11e édition des "Statistiques en bref". D'ailleurs, c'es dès le 1 janvier 2017 que le Grand-Duché de Luxembourg reprend la présidence de vaste espace transfrontalier.

Le transfrontalier vécu quotidiennement

La Grande Région, c'est l'espace transfrontalier qui comprend le Grand-Duché de Luxembourg, la Wallonie belge, les Länderfédéraux de la Rhénanie-Palatinat et de la Sarre, ainsi que la Lorraine française. C'est une vaste région transfrontalière qui jouit du caractère transfrontalier de sa main d'œuvre, ces service et des marchandises. Ses 11 millions d'habitants génèrent ensemble un PIB 370 milliards d'euros, qui est comparable à celui de l'Autriche. Le phénomène du travail transfrontalier est une des caractéristiques les plus éminentes de cet espace économique interrégional: plus de 220.000 travailleurs traversent chaque jour les frontières.

En chiffres, cette région est comparable:

  • à la Lituanie en termes de superficie (~65.000 km2);
  • à la Belgique en termes de population (~11 millions d'habitants);
  • à la Belgique ou la Pologne en termes de PIB (~370 milliards d'euros).

Il est peu surprenant que ce vaste espace transfrontalier soit agencé autour du village luxembourgeois emblématique de Schengen, où les fameux accords de Schengen furent signées en 1985.

Croissance de la population et de l'emploi

La brochure que les partenaires viennent de publier renseigne en détail sur les indicateurs économiques de la Grande Région, tels que PIB, salaires, tailles des secteurs économiques et leur croissance ou encore la consommation d'énergie. Sortons donc quelques chiffres qui vont vous surprendre!

D'abord le produit intérieur brut (PIB): cet indicateur parle du dynamisme et de la performance d'une économie, tous les acteurs confondus. Il ne surprend pas que le Luxembourg se retrouve en première position, loin devant la Wallonie, la Lorraine, la Sarre et la Rhénanie-Palatinat. Son PIB dépasse les 120.000 euros par personne occupée, et les 80.000 euros par habitant. Ce bon positionnement est soutenu d'une par par une création d'entreprises qui s'accélère et d'autre par par un emploi croissant qui attire davantage des employés transfrontaliers dans notre pays.

Pour les créations de nouvelles entreprises, il faut dire que la Lorraine a connu un envol sans pareil, avec plus de 12.000 créations d'entreprises depuis 2009 — y inclus le modèle de l'auto-entrepreneur qui a sans doute contribué au bon score. Le Luxembourg se retrouve en deuxième rang, avec proche de 3.500 créations d'entreprises.

En ce qui concerne l'emploi et le chômage, le Luxembourg défend sa position de moteur économique de la Grande Région. En effet, depuis 1997 et jusqu'en 2015, le classement de l'évolution totale de l'emploi par région est mené de loin par le Luxembourg, avec en 2015 plus qu'un 1,5% d'avance du Luxembourg face au deuxième classé, la Rhénanie-Palatinat. Avec un taux de chômage de 6,7%, le Luxembourg se range derrière les deux Länder allemands, mais devant la Wallonie et la Lorraine.

La population de la Grande Région a augmenté régulièrement au cours des dernières décennies. Loin devant ses partenaires, le Luxembourg a connu un accroissement de sa population de plus de 50% sur les 25 dernières années. Sur la même période, la population de la Sarre a diminué de 7%. D’après les projections, le nombre d'habitants de la Grande Région augmentera de 2% d’ici 2050. Alors qu’aujourd’hui, seul un cinquième de la population est âgé de 65 ans et plus, cette part atteindra plus d’un quart de la population en 2050. La part des moins de 20 ans augmentera uniquement au Luxembourg.

(Source: communiqué de presse du Statec)

  • Mis à jour le 04-01-2017