Education et formation

Future Hub: un label pour les lycées innovants en TIC

Des "cabanes" d’apprentissage pour les nouvelles technologies.

Présentation du Future HubSaviez-vous que des entreprises éminentes du monde des TIC ont leur siège au Luxembourg? Saviez-vous que 8 Data Centers de la plus haute catégorie, tier IV, sont hébergés au Luxembourg? Que le Luxembourg mène le projet européen d’un supercalculateur?

Le besoin en savoir-faire et en ressources humaines est grand pour développer le secteur des TIC au Luxembourg. Ce besoin ne peut être comblé qu’avec le soutien des écoles luxembourgeoises.

D’où l’idée du ministère de l’Educatioun nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse d’introduire le label "Future Hub" pour valoriser les lycées innovants en matière de TIC. Le label s’inscrit dans le cadre de la stratégie Digital for Education, présentée il y a deux ans avec l’ambition de préparer les jeunes au monde numérique et d’exploiter le potentiel du numérique dans l’enseignement.

Il s’agit, dans une première phase, de former des spécialistes en informatique qui pourront dans quelques années devenir le fleuron de l’économie numérique au Luxembourg. Le ministre Claude Meisch a même comparé la situation actuelle à l’essor de l’industrie sidérurgique il y a 120 ans! Des centres de formations, les "Léierbuden" (littéralement: cabanes d’apprentissage) avaient alors ouvert leurs portes pour former le personnel des usines.

Trois lycées se verront attribuer le label en tant que pôles de compétences et de formation régionaux: le Lycée des Arts et Métiers à Luxembourg (LAM), le Lycée technique d’Esch-sur-Alzette (LTE) et le futur Lycée Edward Steichen à Clervaux (LESC). Outre la simple attribution d’un label, le Future Hub prévoit aussi la création d’une nouvelle section, la section I – Informatique et communication de l’enseignement secondaire.

Les Future Hub fonctionneront comme des écoles spécialisées en informatique et en sciences, avec un accent sur la programmation, la gestion de très grandes bases de données (big data), les applications de la technologie financière (FinTech) et le développement de jeux vidéo (gaming). Les formations seront proposées dans les différents ordres d’enseignement, tant secondaire que secondaire technique: diplôme d’aptitude professionnelle (DAP), diplôme de technicien (DT), diplômes de fin d’études secondaires et autres types de certifications.

Le concept de Future Hub touche aussi une nouvelle conception de l’école comme lieu de rencontre, de découverte et de contact avec les TIC. En d’autres mots, les nouveaux cours donneront aux élèves tous les outils et connaissances nécessaires pour lancer leur propre start-up dans un deuxième temps.

Pour stimuler cette évolution, les écoles Future Hub seront aussi ouvertes au monde de l’entreprise et à l’innovation.

(Source: communiqué de presse du MENEJ)

  • Mis à jour le 24-01-2017