Economie

Index of Economic Freedom: le Luxembourg améliore son score

En deux ans, le Luxembourg a avancé de la 21e à la 14e place.

Index of Economic FreedomLa fondation américaine The Heritage Foundation, en collaboration avec le quotidien The Wall Street Journal, vient de publier la 23e édition de l’"Index of Economic Freedom". Le Luxembourg occupe la 14e place dans ce classement qui a comparé le degré de liberté économique dans 180 pays.

L’étude définit la liberté économique comme l'absence de toute capacité de coercition ou de contrainte de la part du gouvernement sur la production, la distribution ou la consommation de marchandises et de services au-delà de ce qui est nécessaire pour protéger et maintenir la liberté des citoyens.

Le classement se compose sur base d’un nombre important d’indicateurs, qui sont réunis dans quatre catégories: autorité de la loi, taille du gouvernement, efficacité réglementaire et ouverture des marchés.

Un environnement propice aux développements d'activités économiques

Le Luxembourg se classe en 14e position mondiale (75,9) et en 4e position au sein de l'UE, et fait partie des pays considérés comme étant "majoritairement libres" (mostly free). Les Pays-Bas se classent 15e (75,8), l'Allemagne 26e (73,8), la Belgique 49e (67,8) et la France 72e (63,3) dans ce classement mondial. En Europe seule la Suisse arrive à se classer dans la meilleure catégorie des pays "libres".

Le rapport atteste des performances notables au Luxembourg en matière d'autorité de la loi, d'ouverture des marchés et de stabilité monétaire. Des préoccupations seraient la liberté du travail, le niveau des dépenses des administrations publiques et la charge fiscale. Le détail de l’étude révèle que la liberté d’investissement (95/100; 1re place) et la liberté financière (80/100; 4e place) au Luxembourg sont parmi les meilleurs au monde.

Outre ces indicateurs, le Luxembourg affiche:

  • de très bonnes performances pour les indicateurs Property Rights (85,8), Fiscal Health (99), Monetary Freedom (86,2), Trade Freedom (87);
  • de bonnes performances pour les indicateurs Judicial Effectiveness (77), Government Integrity (78,3), Business Freedom (68,6);
  • des performances mitigées pour les indicateurs Tax Burden (64,5), Government Spending (46), Labour Freedom (43,8).

Selon les auteurs de l’étude, le Luxembourg offre des fondations institutionnelles solides pour un marché ouvert propice au développement d’activités commerciales et à des investissements, grâce à la transparence de sa réglementation et à l’encouragement actif d’activité entrepreneuriale par le gouvernement.

Le classement mondial 2017 est mené par Hong Kong (89,8), suivi par Singapour (88,6) et la Nouvelle-Zélande (83,7).

(Source : communiqué de presse de l’Observatoire de la compétitivité)

  • Mis à jour le 06-03-2017