Fêtes et traditions

Le carnaval se fête dignement au Luxembourg!

Selon TNS Ilres, deux tiers de la population luxembourgeoise participe à la fête du carnaval!

21-carnavalLes Fuesgecken (fêtards du carnaval) profitent de cette période folle pour se déguiser, célébrer et goûter toutes sortes de gourmandises de carnaval. Pendant les mois de février et de mars, surtout au Fuessonnden (dimanche de carnaval) et au Fuesméinden (lundi de carnaval) différentes associations luxembourgeoises organisent une multitude d’événements festifs à travers tout le pays.

Au Luxembourg ce sont surtout les cavalcades, ces courses désordonnées et bruyantes, qui sont fréquentées par les "carnavaliers". Ceci n’est pas étonnant, puisque la tradition de l’événement remonte à 1870. Les cavalcades les plus connues sont celles de Diekirch, Schifflange, Remich, Pétange et Esch-sur-Alzette.

Pendant les festivités de carnaval, presque 50% de la population du Luxembourg profite également de ces temps un peu "fous" pour déguster de savoureux beignets de carnaval et autres spécialités du pays, telles que:

  • les Verwurrelt Gedanken (pensées brouillées), nœuds de pâte saupoudrés de sucre glace;
  • les Nonnefäscht (pets de nonne), beignets saupoudrés de sucre glacé;
  • les Täertelcher (beignets);
  • les Maisercher (beignets en forme de souris);
  • les Stretzegebäck (petits gâteaux de pâte échaudée, puis passés au four).

La fin de la saison du carnaval

Le  Äschermëttwoch (mercredi des Cendres) marque la fin de la saison du carnaval et de l’hiver. A cette occasion, un bonhomme de paille – habituellement de sexe masculin et dénommé Stréimännchen (à l’exception des années bissextiles où il est de sexe féminin et appelé Stréifrächen) – est porté à travers les rues de la ville de Remich, accompagné par le cortège musical de la commune. À la fin du parcours, le bonhomme est attaché au pont de la Moselle afin d’être brûlé, acte symbolique de la dispersion des mauvais esprits de l’hiver et de la célébration de l’arrivé du printemps.

A la différence de nos voisins allemands, nous prolongeons le carnaval jusqu’au quatrième dimanche de carême, le Bretzelsonndeg traditionnel, avec différents Kapesëtzungen, bals masqués et cavalcades (comme par exemple la cavalcade de Pétange) organisés au cours du mois de mars.

                                                                                                                                                                                      

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 23-02-2017