Economie numérique

Digital Economy & Society Index 2017: le Luxembourg parmi les meilleurs

Le Grand-Duché performant dans l'économie numérique

06-digita- economyLa Commission européenne publie annuellement un rapport relatif à l’économie et à la société numérique:le Digital Economy & Society Index (DESI). Le DESI constitue un indice composite pour évaluer l'évolution des pays de l’UE vers une économie et une société numérique. Il est structuré par cinq composantes interdépendantes: connectivité; capital humain; utilisation de l’internet; intégration des technologies numériques; services publics numériques.

Le Luxembourg est un "High performing country"

Le Grand-Duché se place à la 5e position parmi les 28 État membres de l’Union européenne.  Le Luxembourg fait ainsi partie des 9 pays que la Commission européenne considère comme "High performing countries", tout comme le Danemark, la Finlande, la Suède, les Pays-Bas, la Belgique, le Royaume-Uni, l'Irlande et l'Estonie.

Le Luxembourg est l’un des pays en tête pour la connectivité, les compétences numériques et l’utilisation d’Internet tandis que l’intégration des technologies numériques par les entreprises et les services publics numériques constituent des domaines où des efforts supplémentaires sont nécessaires.

Le Luxembourg occupe la 2e place dans les domaines de la connectivité et du capital humain. Ceci s’explique par le fait que le Luxembourg a atteint un niveau très élevé de couverture tant en haut débit fixe et rapide qu’en haut débit mobile 4G. De plus, le Luxembourg a un niveau élevé de compétences numériques, est en tête quant au nombre d’internautes et de personnes ayant au moins des compétences numériques élémentaires, et est très bien placé en ce qui concerne les spécialistes des TIC. En ce qui concerne l’utilisation d’Internet, le Luxembourg se classe 3e parmi les 28 États membres. Les internautes au Luxembourg consultent un large éventail de contenus (infos, musique et vidéos) et effectuent de nombreuses transactions (banque, achats) en ligne. Quant à l’intégration des technologies numériques et les services publics numériques, le résultat décevant est surtout dû au fait que peu de PME luxembourgeoises pratiquent le commerce en ligne et que les administrations publiques ne viennent que de commencer à offrir de plus en plus de services en ligne.

 

(Article rédigé par l'équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 12-03-2017