Langues

Parlons Lëtzebuergesch!

Le 9 mars 2017, le gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg a présenté sa stratégie pour la promotion de la langue luxembourgeoise.

13-luxembourgeoisReconnaissant l’importance du luxembourgeois comme langue de communication, d’intégration et comme langue littéraire, le ministère de l’Education, de l’Enfance et de la Jeunesse et le ministère de la Culture ont adopté une politique à long terme autour de la langue et de la culture luxembourgeoises.

Le gouvernement vise quatre objectifs d’envergure et s’engage concrètement:

  • à renforcer l’importance de la langue luxembourgeoise;
  • à faire progresser la normalisation, l’utilisation et l’étude de la langue luxembourgeoise;
  • à promouvoir l’apprentissage de la langue et de la culture luxembourgeoises;
  • à promouvoir la culture en langue luxembourgeoise.

40 mesures pour renforcer la position du luxembourgeois

En accord avec tous les acteurs de la société, un plan d’action sur vingt ans sera élaboré pour coordonner une politique linguistique et culturelle concertée. Un poste de commissaire à la langue luxembourgeoise sera créé pour coordonner les efforts dans ce domaine. Le commissaire sera assisté par un «Zentrum fir d'Lëtzebuergescht» qui aura pour missions l’étude et la normalisation de la langue luxembourgeoise.

Le gouvernement soutient les travaux de la Chambre des députés pour inscrire le luxembourgeois et le multilinguisme, facteurs importants de notre identité culturelle et de la cohésion sociale, dans la Constitution. De plus, le gouvernement entend entreprendre des négociations avec les institutions européennes pour atteindre la reconnaissance du luxembourgeois comme langue officielle de l’Union européenne. Ceci permettra à tous les citoyens de s’adresser aux instituions européennes en langue luxembourgeoise et d’obtenir une réponse dans cette même langue.

Autres mesures envisagées par la stratégie sont, entre autres, la possibilité de suivre des cours de luxembourgeois tout au long de la vie, de la crèche à la formation des adultes. Des cours de luxembourgeois feront également leur entrée dans les écoles internationales. Dans l’enseignement secondaire et secondaire technique, des cours à option permettront aux élèves de renforcer leurs connaissances de la langue luxembourgeoise.

La dimension culturelle de la langue sera mise en valeur. L’histoire de la langue et le contexte du multilinguisme «à la luxembourgeoise» seront étudiés et les résultats de ces études diffusés auprès du grand public. La normalisation de l’orthographe et de la grammaire sont également une priorité. Le Lëtzebuerger Online Dictionnaire (LOD) devrait être achevé d’ici 2018 et sera alors accessible en intégralité sur le web.

Par ce plan d’action, le gouvernement veut répondre à une large demande de la population et en particulier des jeunes. «Car la langue luxembourgeoise est bien vivante, chez les jeunes et les moins jeunes, les Luxembourgeois et les non-Luxembourgeois... elle fait partie de notre identité collective», a déclaré le ministre de l'Education nationale, Claude Meisch.

 

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 23-03-2017