Médias

Etude Plurimédia: le numérique a le vent en poupe

La presse audio-visuelle reste largement en tête des usages de consommation.

04-plurimediaAu Luxembourg, les grands médias traditionnels dominent toujours le paysage médiatique. Cependant, le lectorat de la presse sur papier est en baisse, tandis que le numérique poursuit son essor. C’est ce qui résulte de l’étude récente TNS Ilres Plurimédia

D’après cette enquête, qui informe sur l’audience des médias presse, radio, télévision, cinéma, dépliants publicitaires et Internet, le quotidien Luxemburger Wort est lu par 153.800 lecteurs par jour, soit un tiers de la population (32%). Malgré ce chiffre impressionnant, le pourcentage du lectorat a régressé face à 2016 (33%). Le Tageblatt a subi le même phénomène. En 2016 il touchait encore 44.000 lecteurs, en 2017 son chiffre est réduit à 42.100 lecteurs. Les quotidiens Le Quotidien avec 24.000 lecteurs (2016: 25.500) et Zeitung vum Lëtzebuerger Vollek avec 1.900 lecteurs (2016: 2.300) ont également perdu en lectorat depuis l’année passée. Le Lëtzebuerger Journal est le seul quotidien à avoir augmenté sa diffusion, il est passé de 6.700 à 7.900 lecteurs par jour en un an. 

La révolution numérique s’annonce

Face à ce phénomène de dématérialisation de la presse, les quotidiens numériques ont de plus en plus la cote. D’après le sondage, la version en ligne du Luxemburger Wort est montée de 14.400 (2016) à 14.700 lecteurs en 2017. L’e-paper du Tageblatt affiche également une hausse de 2.600 à 3.400 lecteurs endéans un an et la version numérique du Quotidien a progressé de sa part de 700 unités pour toucher 2.200 lecteurs en 2017. 

Avec la rapide pénétration de l’Internet haut débit, la révolution numérique ne s’est pas fait attendre sur le net. Et c’est ici que RTL domine la concurrence de la tête et des épaules. En 2017, le site internet rtl.lu a été visité par 143.100 personnes en moyenne par jour, tandis que celui de l’Essentiel par 87.500 visiteurs et celui du Luxemburger Wort par 86.900 internautes par jour. 

Face à cette révolution numérique dans les médias, la presse audio-visuelle, toujours en progression, reste largement en tête des usages de consommation. Et d’ajouter que c’est à nouveau RTL qui est dominant face à ses concurrents. En 2017, les ondes d’RTL Radio Lëtzebuerg ont véritablement arrosé 186.000 auditeurs par jour (2016: 183.200). La 2e radio la plus écoutée fut Eldoradio avec 116.300 auditeurs, en progression par rapport à 2016 (110.600 auditeurs) suivi de RTL Radio en langue allemande avec 40.000 auditeurs, une progression de 3.600 unités face à 2016. La Radio socio-culturelle a progressé de 26.600 à 27.200 auditeurs en 2017. Les deux radios Radio Latina et Radio Ara sont les seuls à avoir perdu en audience. 

 

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 07-04-2017