Economie

2017 FM Global Resilience Index: le Luxembourg est classé 2e

Depuis 2008, le Grand-Duché n’a cessé de monter les échelons du classement.

23-fm-globalFM Global, une des plus importantes sociétés mondiales d’assurance de l’immobilier commercial et industriel, publie annuellement un rapport analysant la résistance territoriale en rapport avec des perturbations de la chaîne d’approvisionnement des entreprises: le FM Global Resilience Index. Cet indice est particulièrement intéressant pour toutes les entreprises agissant à un niveau transfrontalier et qui sont souvent confrontées à une multitude de risques.

L’analyse est faite à travers 12 critères qui sont réunis dans trois catégories: l’économie, les risques et la chaîne d’approvisionnement. Les critères et les catégories sont évalués sur une échelle allant de 0 (territoire avec la pire performance) à 100 (territoire avec la meilleure performance).

Le Luxembourg a fait des progrès considérables

Le Grand-Duché se place à la 2e position parmi 130 pays et territoires analysés. Les dix premiers rangs sont dominés par des pays européens, la tête du classement étant détenue par la Suisse (100,0), suivie par la Luxembourg (95,9) et en 3e position le Suède (94,7). En ce qui concerne nos voisins, l’Allemagne se classe 5e, la France 11e et la Belgique 14e.

En ce qui concerne plus particulièrement les trois catégories qui composent l'indice global, le Luxembourg se classe de la manière suivante:

  • Economie – le Luxembourg est classé 2e au niveau mondial (85,0): productivité (78,4), risque politique (97,9), intensité en pétrole de l'économie (64,5), taux d'urbanisation (71,0);
  • Risques – le Luxembourg est classé 22e au niveau mondial (78,8): exposition à des risques de dangers naturels (95,3), potentiel d'amélioration de la gestion des risques en cas de dangers naturels (63,7), gestion des risques d'incendie (68,7), risque cybernétique (49,4);
  • Chaîne d'approvisionnement – le Luxembourg est classé 11e au niveau mondial (87,6): contrôle de la corruption (95,2), infrastructures (80,2), qualité des fournisseurs locaux (75,1), visibilité de la chaîne d'approvisionnement (90,9).

FM Global conclue que le Grand-Duché jouit d’une bonne réputation en ce qui concerne son réseau de fournisseurs de services stable, sa réglementation favorable aux affaires et sa place financière. Ainsi, le Luxembourg est considéré comme une alternative attractive pour toutes les entreprises qui considèrent une relocalisation après le Brexit.

Entre 2013 et 2017, le Grand-Duché a progressivement augmenté son score, passant de la 8e position à la 2e position.

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu / Source: Communiqué de presse de l’Observatoire de la compétitivité)
  • Mis à jour le 02-06-2017