Emploi et travail

Une croissance au beau fixe qui porte le secteur de l’emploi vers le haut

Le chômage atteint des records de baisse au Luxembourg et dans la zone euro.

06-croissanceemploiDepuis maintenant 3 ans, la cellule emploi-travail de l’Inspection générale de la sécurité sociale (IGSS) publie un tableau de bord concernant les recrutements et fin de contrats (autrement dit, le flux de main d’œuvre) au Luxembourg.

Il apparaît qu’en 2016, la croissance améliorée du pays a contribué à pousser le secteur de l’emploi vers le haut.

Croissance et emploi en hausse

En 2016, le PIB du Luxembourg a dépassé les 4% et le Statec prévoit une hausse du PIB à 5% en 2017 et 2018. Une dynamique de croissance qui oriente clairement le chômage à la baisse.

En effet, l’année dernière l’emploi salarié a augmenté de +3,3% sur un an avec un taux d’offres d’emplois historiquement élevé et un taux de chômage qui ne cesse de diminuer pour atteindre aujourd’hui – avril 2017 – 6% de la population active. Ces dernières tendances ainsi que la bonne croissance économique du Grand-Duché laissent présager une poursuite élevée en termes de création d’emplois et de diminution du taux de chômage en 2017, voire 2018.

Plus de 402.000 salariés fin janvier 2017

Au 31 janvier de cette année, le Luxembourg comptait exactement 402.340 emplois salariés, soit 3% de plus qu’à la même époque l’année passée. Une croissance qui contient un grand nombre de recrutements et de fins de contrats, avec plus de 140.900 recrutements et environ 129.000 fins de contrats (dont plus de 4% sont des départs en retraite). A noter, qu’1/5e des flux de main d’œuvre est du travail intérimaire.

Par rapport à 2014, le nombre d’entrées sur le marché de l’emploi en 2016 a augmenté de +16%. Des chiffres qui confortent la dynamique positive de l’emploi au Luxembourg ces dernières années.

Et dans la zone euro?

La zone euro profite également d’une évolution régulière de sa croissance et d’une baisse significative de son taux de chômage. Ce dernier est actuellement au plus bas depuis mars 2009 avec un taux atteignant les 9,3% (en avril 2017, selon Eurostat). Certains signaux très positifs, développés dans la note de conjoncture du Statec, laisse présager une poursuite de la reprise de l’activité dans la zone euro en 2017. De ce fait, le Statec prédit une croissance avoisinant les 2% dans la zone euro en 2017 et 2018. 

Le tableau de bord de l’IGSS plus en détails

Cet indicateur de tendances est paru pour la première fois en 2014. Depuis, il informe le public sur le flux de main d’œuvre du Luxembourg de plus en plus précisément. Il propose aujourd’hui une ventilation des recrutements et fins de contrats selon différents critères, tels que: le secteur d’activité, le genre, la nationalité, le lieu de résidence, le type de contrat et sa durée et le niveau de rémunération.

Ce tableau de bord a pour objectif d’apporter un éclairage différent sur le fonctionnement du marché du travail du pays. Le dernier tableau en date porte sur le flux entre janvier 2016 et janvier 2017.

 (Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu) 

  • Mis à jour le 06-06-2017