Culture

Le "Lëtzebuerger Danzpräis" 2017 décerné à Simone Mousset

La talentueuse danseuse luxembourgeoise jouit d’une renommée internationale.

09-danseLe jury du Lëtzebuerger Danzpräis a retenu Simone Mousset, danseuse et chorégraphe luxembourgeoise, comme lauréate du prix "pour reconnaître le mérite d’une jeune chorégraphe courageuse, dont la démarche artistique singulière développe un message sincère et original. Le jury félicite la lauréate et l’encourage à poursuivre dans cette voie". La remise officielle du prix aura lieu le 3 octobre 2017 à 19 heures au Centre de création chorégraphique luxembourgeois 3C-L.

Le prix phare de la danse luxembourgeoise

Le Lëtzebuerger Danzpräis est le prix luxembourgeois le plus prestigieux décerné dans cette catégorie artistique. Depuis 2011, le ministère de la Culture décerne le Danzpräis – doté de 5.000€ –  tous les deux ans à un (une) jeune danseur(seuse) ou un (une) chorégraphe, s’étant distingué(e) dans son domaine et pouvant déjà se prévaloir d’une attention internationale pour minimum une prestation. Ce prix vise à encourager la création chorégraphique contemporaine et à récompenser le mérite artistique d’un jeune danseur au Grand-Duché de Luxembourg.

Sous la présidence de Marie-Laure Neiseler le jury était composé de Carl Adalsteinsson, de Sylvia Camarda, d’Anne-Mareike Hess et de Mathis Junet. A noter qu’il n’y a pas d’appel à candidatures pour le Lëtzebuerger Danzpräis. Les cinq membres du jury nommés par la ministre de la Culture, tous experts de la danse contemporaine et habitués de la danse professionnelle luxembourgeoise, présentent chacun eux-mêmes une liste d’artistes répondant aux critères énoncés, ainsi que certains danseurs non-membres du jury, et se mettent d’accord sur un lauréat.

Simone Mousset – une danseuse internationale

Simone Mousset a suivi une formation de danse à Londres au Trinity Laban Conservatoire of Music and Dance, à la Royal Academy of Dance et à la London Contemporary Dance School. Elle danse pour des chorégraphes et des compagnies partout en Europe, en Russie, au Lebanon, en Oman et en Algérie. En 2016, l’artiste a créé sa propre chorégraphie. Cette dernière ayant d’ores et déjà été présentée au Luxembourg, en Allemagne, en Italie et à Londres.

 

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu / Source: communiqué du ministère de la Culture)

  • Mis à jour le 12-06-2017