Recherche et innovation

Le Luxembourg Institute of Health publie son bilan 2016

Une année sous le signe de la prévention et de la médecine personnalisée

Rapport 2016 du LIHLe Luxembourg Institute of Health (LIH), organisation de recherche publique axée sur le secteur du biomédical, vient de publier son rapport annuel 2016. Le LIH, un agent actif dans la recherche biomédicale au Luxembourg, compte 350 collaborateurs, dont quelques 200 chercheurs, dans ses 6 locaux à travers le pays.

Sa mission est de générer des découvertes biomédicales et de les développer en applications cliniques pour améliorer les soins de santé et l'état de santé de la population. Ses trois domaines d'expertise sont la recherche concernant les infections et l'immunologie, l'oncologie et la santé publique, ainsi que l'Integrated BioBank of Luxembourg (IBBL).

Focus sur la médecine personnalisée

En 2016, ses efforts ont contribué à 292 publications, dont 19 dans des revues spécialisées internationales reconnues. A ce nombre impressionnant s'ajoutent 192 accords de collaboration avec le secteur privé, respectivement des institutions ou organisations académiques, dont le renommé Centre allemand de recherche contre le cancer (Deutsches Krebsforschungszentrum, DKFZ).

Grâce à la collaboration avec l'Université du Luxembourg et dans le cadre de deux programmes de recherche et de formation, 30 doctorants pourront être formés au cours des six prochaines années.

2016 a également permis de continuer d'avancer dans la médecine personnalisée au travers de découvertes prometteuses notamment dans les domaines du microbiome intestinal et des maladies cardiovasculaires. De nouveaux projets de recherche ont été initiés pour étudier les tumeurs cérébrales, le cancer de la peau et le cancer du sein, mais aussi pour mieux traiter des dérégulations du système immunitaire comme les allergies.

(Article rédigé par l'équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 19-06-2017