Culture

Cinq jours de musique sur cinq continents

La Fête de la Musique est de retour au Luxembourg à partir du 16 juin. Les cinq journées, consacrées à ce feu d’artifice musical sont placées sous le signe du renouveau.

14-fete-musiqueLa Fête de la Musique fera son retour au Luxembourg le vendredi 16 juin 2017. A cette occasion, plus de 4.000 jeunes musiciens et artistes confirmés rythment les rues à travers le pays pour honorer la 16e édition de cet événement populaire qui va durer jusqu’au 21 juin.

Comme chaque année, la Fête de la Musique accueille de nombreux visiteurs, notamment autour des scènes musicales installées par les villes qui y participent. Avec plus de 250 concerts de rues et de spectacles sonores en plein air gratuits, cette grande manifestation est devenue le plus grand événement culturel au Grand-Duché. 

Sous le signe du renouveau 

Après une édition 2016 visitée par plus de 40.000 amateurs de musique, les organisateurs de l’événement ont lâché les chevaux pour cette année riche en nouveautés. Si dans la capitale le nombre de scènes a été doublé (passant ainsi à 22), la ville de Dudelange - où la Fête en est déjà à sa 24e édition consécutive - vient d’ajouter une nouvelle scène dédiée au folk et au blues. Celle-ci accueillera, entre autres, la formation Reluctant Dragon ou encore le groupe dudelangeois Heavy Petrol

Mais les villes de Luxembourg et de Dudelange ne concentrent pas l’essentiel des événements de ce grand moment musical. Pour la première fois, Steinfort participe à la fête où de nombreux concerts sont organisés pendant quatre jours. A Kayl, l’événement a une saveur particulière, car ici l’accent est mis sur les groupes luxembourgeois, où les fameux Dream Catcher autour de John Rech font partie des interprètes qui s’y produisent.

L’édition 2017 fait aussi parler d’elle avec ses nouveaux horaires. Aux aurores, à 7 heures précisément, les personnes, qui circulent à la gare de Luxembourg et au Parking P+R Bouillon, ont déjà la possibilité de se trémousser sur des rythmes variés avant de commencer le travail.

Pour les amateurs de musiques classiques le point d’orgue devrait être sans nul doute le concert de l’OPL, le 21 juin, qui cette année n’aura pas lieu au Knuedler mais à la Kinnékswiss.

La fête de la musique existe depuis 1982, lancée par le ministre de la culture français de l'époque Jack Lang. Depuis, cette fête est devenue internationale. Aujourd’hui, elle est reprise dans plus de cent pays sur les cinq continents.

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 19-06-2017