Economie

Coût de la vie: la Suisse mène en Europe

D'après l’étude Cost of Living du bureau d’études ECA International la capitale d’Angola arrive en tête des villes les plus chères au monde.

livingLes villes les plus chères au monde pour les expatriés ne sont pas toujours celles que l’on croit. Si on a tendance à dire que Londres ou New York seraient les métropoles les plus coûteuses sur notre planète, alors on se trompe. En effet, les coûts de la vie dans un pays en voie de développement peuvent s’avérer plus chers.

L’étude Cost of Living du bureau d’études ECA International nous en fournit la preuve. D’après le rapport de l’agence, spécialisée dans la mobilité à l’international, le coût de la vie pour les expatriés à travers le monde, est le plus élevé à Luanda, la capitale d’Angola. Mais aussi Caracas (9e) et Khartoum (10e) sont des villes plus chères que des grandes capitales comme Londres ou Paris. Sur la deuxième place du podium se range d'ailleurs Hong Kong.

Légère hausse des prix au Luxembourg

Dans le classement européen, la Suisse est bien représentée dans le top-ten des villes les plus onéreuses pour expats. Zurich, Genève et Bâle occupent en effet les premières places du podium. Le Luxembourg quant à lui se classe en 24e position en Europe.

Sur le niveau mondial, le Grand-Duché arrive à la 131e position, tout juste devant Londres. Selon les statisticiens, qui comparent le niveau de prix dans plus de 400 villes du monde, les prix au Luxembourg auraient légèrement grimpé endéans les douze derniers mois. Cependant, compte tenu de la dépréciation de l’euro durant l’année dernière, le coût de la vie aurait quand même été plus bas que dans d’autres villes. Depuis 2012, le Luxembourg a chuté de 48 places dans la liste des pays les plus chers.

ECA International compare le niveau de coût de la vie en se basant sur les prix des biens et services couramment consommés par les expatriés, comme l’alimentation, les dépenses basiques (biens ménagers, biens de loisir) et les dépenses générales (habillement, appareils électriques, alcool et tabac). L’indice du coût de la vie ainsi calculé reflète donc les dépenses au quotidien des expatriés, mais certains coûts tels que le logement, les services (électricité, gaz, eau), l’achat d’une voiture ou encore les frais scolaires n'y sont pas inclus. 

(Article rédigé par l'équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 22-06-2017