Population

Luxembourg et sa population multiculturelle

Le Statec vient de publier un rapport sur le lieu de résidence des principales nationalités au Luxembourg.

22-populationFort des ses 48% d’étrangers issus de près de170 nationalités différentes, le Luxembourg constitue le pays de l’OCDE ayant la quote-part la plus élevée d’étrangers parmi sa population. 80% des résidents étrangers sont nés à l’étranger et ont émigré au Luxembourg. Une évolution qui confirme le dynamisme économique et la qualité de vie attrayante du Grand-Duché. À partir du recensement de 2011, l’étude du Statec s’attache à décrire le lieu de résidence des principales nationalités en présence au Luxembourg et à souligner les différences qui existent.

Une représentation inégale

En 2011, au moment du recensement, les étrangers constituaient 43% de la population du Grand-Duché. Entre les deux derniers recensements, soit entre 2001 et 2011, la population étrangère a augmenté de 35%, passant ainsi de 162.300 à 220.500. Au 1er janvier 2017 ce nombre a encore augmenté pour passer à 282.000, soit 47,7% de la population globale du pays.

Mais, cette proportion est quand même très variable dans les différentes régions et communes du pays: dans la ville de Luxembourg et sa périphérie, dans les communes principales du bassin minier au sud du pays, à Echternach, Beaufort, Wiltz et Larochette les étrangers sont surreprésentés. Ainsi, près de 65% des habitants de la capitale sont d’origine étrangère.

À l’inverse, un bon nombre de communes situées majoritairement au nord du pays comptent moins de 24% d’étrangers. Ainsi les communes de Mondercange, Reckange/Mess ou Useldange ont une nette surreprésentation d’habitants luxembourgeois.

Depuis 1970, la population portugaise n’a cessé d’augmenter et ainsi, en 2011, elle représentait environ 16% de la population du Luxembourg. Les Portugais sont en moyenne plus jeunes que le reste des habitants et ils se sont établis surtout au Sud, mais aussi dans les communes d’Echternach, Larochette et Vianden.

Les Français représentent 6,1% des habitants et ils sont surreprésentés dans la capitale et sa périphérie. C’est la population française qui a connu la hausse la plus importante entre 2001 et 2011 (+ 57,4% par rapport à +35,9% pour l’ensemble des étrangers résidents).

La population italienne, qui est en baisse depuis 2017, constitue 3,5% de la population et elle est surreprésentée à Luxembourg-ville et ses alentours. Les Belges constituent 3,3% et ils sont situés majoritairement dans les communes de l’ouest du Luxembourg. À l’inverse, les Allemands représentent 2,4% de la population luxembourgeoise et ils habitent surtout dans les communes proches de la frontière allemande comme Grevenmacher, Mertert, Mompach et Niederanven.

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)
  • Mis à jour le 27-06-2017