Entreprises

Luxembourg, mécène des startups

La Fondation Idea vient de publier une note sur la réalité de l’entrepreneuriat et des startups au Grand-Duché.

12-startupLes startups constituent un moteur essentiel du développement de l’économie nationale, de la création de nouveaux emplois et de l’innovation. Selon l’étude de la Fondation Idea, le nombre des entreprises nouvellement créées a progressé de façon continue entre 2003 et 2014 au Luxembourg.

Le taux de création est ainsi passé de 9,1% en 2003 à 9,7% en 2014. Un taux qui est bien supérieur à celui de l’Allemagne (7%) et de la Belgique (5%), qui est comparable à celui de la France (9,9%), mais en-dessous de celui des pays les plus performants en la matière, comme le Royaume-Uni (14%) et la Danemark (11%).

Une startup est généralement définie comme une jeune entreprise innovante. Au Luxembourg, la proportion des entreprises innovantes est de 66% On note donc que l’entrepreneuriat y est globalement bien orienté. Ce sont ces entreprises jeunes et innovantes qui provoquent des ruptures technologiques et alimentent le processus de «destruction créatrice» (concept associé au célèbre économiste Joseph Schumpeter).

Les mesures pour encourager l’entrepreneuriat

Au cours des dernières années, le Luxembourg a suivi des plans pour devenir une véritable «patrie des startups». C’est dans ce contexte que le ministère a lancé le Digital Tech Fund en 2016.

Luxinnovation, l’agence nationale pour la promotion de l’innovation et de la recherche, et son programme Fit4Start font également partie des éléments censés promouvoir la création d’entreprises et soutenir les startups au Luxembourg. L’introduction du nouveau statut «s.à.r.l. simplifiée» pour les entreprises a bien facilité et encouragé la création de nouvelles startups. De plus, le réseau Innohub Luxembourg vise à faire du Grand-Duché un véritable incubateur pour les startups. Des programmes comme Bee Creative et Fit4Entrepreneuship visent à promouvoir l’esprit d’entreprise et à soutenir les futurs créateurs d’entreprises. Enfin, le Luxembourg Future Fund et la Société nationale de crédit et d’investissement (Snci) accordent des aides financières aux jeunes startups nationales et internationales.

Les entrepreneurs recherchant des informations peuvent s’adresser à plusieurs institutions comme la House of Entrepreneurship qui a un objectif double principal: la promotion de l’entrepreneuriat & de l’esprit d’entreprise au niveau national et la simplification administrative des procédures liées à ce type d’initiative. La Luxembourg House of Fintech soutient également les startups dans le domaine des services financier et a pour but de développer la communauté fintech du pays. Finalement, en 2018 une House of Start-Ups, un projet initié par la Chambre de commerce, devrait voir le jour et ambitionne d’héberger entre 150 et 200 startups innovantes de multiples secteurs.

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 13-07-2017