Entreprises

Le Luxembourg soutient les jeunes entreprises du secteur des TIC

Le "Digital Tech Fund" a réalisé son premier investissement d’un million d’euros pour deux entreprises innovantes.

13-techLe fonds d’amorçage, dénommé "Digital Tech Fund", soutient deux entreprises jeunes et innovantes par des prises de participation de 500.000 euros pour chacune d’elles. Sur plus de 2.000 dossiers soumis en un an, plus de 200 ont pu être considérés pour un investissement. Au final, deux entreprises étrangères ont été retenues: itravel et Nektria.

Deux entreprises créatives et prometteuses

La première entreprise retenue, itravel, est le tout premier tour opérateur dont la chaîne de valeur est entièrement digitale. Cette plateforme de tourisme permet aux internautes de composer leur voyage adapté aux expériences qu’ils veulent vivre. Lors d’une conférence de presse en date du 10 juillet 2017, itravel a annoncé qu’ils vont poursuivre leur développement depuis le Luxembourg en y établissant un nouveau centre d’opération. De plus, l’entreprise précise qu’elle pourra profiter au Grand-Duché d’une main d’œuvre hautement qualifiée et parfaitement multilingue, ainsi que d’une infrastructure technologique de haut niveau.

Nektria est une startup qui propose une plateforme digitale dans le domaine de la logistique qui permet de coordonner les tournées de livraison de commandes en ligne en fonction de l’heure de réception souhaitée par le client. L’entreprise valorise surtout les connexions à ultra-haut débit et des temps de latence extrêmement courts entre le Luxembourg et les centres primaires d’accès à l’Internet en Europe. Ceci l’a amenée à développer ses activités au Grand-Duché en créant 10 nouveaux emplois.

Alain Rodermann, membre fondateur d’Expon Capital qui gère le "Digital Tech Fund", explique ce choix: "Nous avons choisi itravel et Nektria d'une part pour la qualité de leur service ainsi que pour leur position concurrentielle, et, d’autre part, pour le très grand professionnalisme et l'expérience de leurs dirigeants. Les deux start-up vont contribuer positivement à l'émergence d'un écosystème vertueux au Luxembourg."

Un fonds d’amorçage public-privé

Lancé en 2016 par le gouvernement luxembourgeois dans le cadre de la stratégie "Digital Lëtzebuerg", le Digital Tech Fund est un partenariat public-privé, détenu conjointement par l’État et un groupe d’investisseurs privés: Arendt & Medernach, Banque internationale à Luxembourg SA (BIL), Expon Capital, High Capital (BHS Services), POST Capital, Proximus et SES. Le fonds est doté de 20,3 millions d’euros, la participation de l’État luxembourgeois s’élève à 5 millions d’euros. L’apport financier des autres investisseurs s’élève à un total de 15,33 millions d’euros, dont 3 millions d’euros viennent de la Société nationale de crédit et d'investissement (SNCI) et un million d’euros de l’Université du Luxembourg.

 

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 13-07-2017