Capitale

Le parc de Mansfeld ouvre ses portes

Le parc dans le faubourg de Clausen se trouve à l'endroit d'un château mythique

Ouverture du Parc MansfeldA l’occasion du 500e anniversaire du comte de Mansfeld, la Ville de Luxembourg a ouvert le parc aménagé à l’endroit où se dressaient jadis un magnifique château entouré d’un parc avec des fontaines et des plantes exotiques. Le parc, qui a été ouvert en présence de la bourgmestre de la Ville de Luxembourg Lydie Polfer et du secrétaire d’Etat à la Culture Guy Arendt, accueille désormais les visiteurs pendant l’année entière et invite à la balade ou à la détente dans l’ancien domaine comtal.

Un centre pour la communauté locale

Pour l’instant, l’aménagement du parc, situé entre la place Sainte-Conégonde et la rue de Clausen, est provisoire et comprend entre autres une piste de pétanque, un WC public, une fontaine à eau potable, des bancs et d’autres possibilités pour s’asseoir. Cependant, dans le cadre de la réhabilitation future et définitive, il est prévu de répondre aux besoins articulés par les habitants du faubourg par l’intégration d’autres éléments faisant du parc un lieu de rencontre agréable et convivial.

A l’arrière du parc, les fouilles archéologiques se poursuivent dans les alentours de l’ancien château. Grâce au tracé historique riche en illustrations et explications, les visiteurs reçoivent un aperçu de l’évolution de cette partie de la ville depuis le Moyen Âge jusqu’à nos jours et plus particulièrement pendant la Renaissance. La ville prévoit une étude approfondie du patrimoine historique du site (parc et château) pour aboutir à un projet de réalisation global intégrant les besoins actuels et les valeurs historiques exceptionnelles en place.

Un bijou presque perdu dans le temps

Le château appelé "La Fontaine", qui se trouvait dans le faubourg de Clausen, était le domicile du gouverneur des Pays-Bas espagnols Pierre- Ernest de Mansfeld (1517-1604). Avide collecteur de livres et d’œuvres d’art, Mansfeld se fît construire un domaine qui fut un des plus renommés des Pays Bas espagnols. Malheureusement, le domaine fut majoritairement détruit au cours du XVIIe siècle. Des vestiges existent encore, mais la majorité des immeubles et caves ont été intégrées dans d’autres édifices construits sur les lieux dans les siècles qui suivaient le décès de Mansfeld.

Jusqu’à présent, des fouilles ont ainsi permis de dégager entre autres des vestiges particulièrement rares du XVIe siècle appartenant au domaine, à savoir le bassin de Neptune, la grotte (artificielle), la fontaine de Saint-Pierre et la fontaine de Vénus.

(article rédigé par l'équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu / Source: communiqué de presse de la Ville de Luxembourg)

  • Mis à jour le 24-07-2017