Économie

Le Luxembourg se classe 3e dans l’Open Markets Index 2017 de l’ICC

Le Grand-Duché devance plus de 72 pays en matière d’ouverture globale

21-ICC-OMILa Chambre de commerce internationale (ICC) a publié début juillet 2017 une nouvelle édition de son étude Open Markets Index (OMI). L’étude permet de comparer le degré d’ouverture au commerce international de 75 pays à travers le monde. L’OMI se concentre sur quatre secteurs principaux qui sont encore divisés en 23 indicateurs afin de couvrir tous les facteurs concernant le degré d’ouverture.

Les quatre composantes sont:

  • le degré d’ouverture observé;
  • les politiques commerciales;
  • le degré d’ouverture aux investissements directs étrangers;
  • l’infrastructure facilitant le commerce international – la connectivité.

Sur une échelle allant de 1 (le moins ouvert) à 6 (le plus ouvert), le Luxembourg marque des scores excellents dans les quatre secteurs: 4,9 dans «le degré d’ouverture observé»; 4,8 dans «les politiques commerciales»; 5,3 dans «le degré d’ouverture aux investissements directs étrangers» et 5,6 dans «l’infrastructure facilitant le commerce international – la connectivité»!

La tête du classement global est détenue par le Singapour avec un score de 5,6, suivi par Hongkong (5,5) et en 3e position le Luxembourg (5,0).

Le Grand-Duché – l’économie la plus ouverte de l’UE

L’économie luxembourgeoise est la seule des économies européennes à pouvoir se classer dans la première catégorie d’ouverture. 12 autres États membres, dont les Pays-Bas et la Belgique, suivent dans la deuxième catégorie, c’est-à-dire les pays qui ont un degré d’ouverture au-dessus de la moyenne. Finalement, on constate que le Grand-Duché devance largement, en ce qui concerne le critère d’ouverture, les économies des pays G20, étant donné que seul le Canada arrive à se positionner dans le top 20.

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu / Source: ICC Open Markets Index 2017)

  • Mis à jour le 25-07-2017