Cinéma

Trois coproductions luxembourgeoises projetées en première mondiale au TIFF 2017

Du 7 au 17 septembre 2017 se tient la 42e édition du Toronto International Film Festival.

29-tiffDu 7 au 17 septembre, la ville de Toronto accueille plus de 300 films du monde entier pour sa 42e édition du Toronto International Film Festival, un des festivals les plus importants dans le monde du cinéma. Parmi les participants, trois coproductions luxembourgeoises soutenues par le Film Fund Luxembourg cherchent à convaincre le public canadien et dorer le blazon de la création cinématographique luxembourgeoise.

Trois films dans trois catégories

Le premier long-métrage du réalisateur luxembourgeois Govinda Van Maele, Gutland, sera présenté dans la catégorie «Discovery». Ce thriller rural et surréaliste, coproduit par "Les Films Fauves", raconte l’histoire d’un étranger qui arrive dans la communauté agricole de Schandelsmillen. Le protagoniste ne s’intègre que lentement dans la communauté du village et au fur et à mesure il commence à déterrer le côté obscur du village. Mais les villageois ne sont pas les seuls à avoir un passé troublé.

Le film d’animation The Breadwinner de Nora Twomey concourt dans la catégorie des "Special Presentations / TIFF Kids". La coproduction luxembourgeoise signée Melusine Productions est basée sur le roman primé de Deborah Ellis. Le film raconte l’histoire de Parvana, une fille afghane de 11 ans vivant à Kabul et qui n’a jamais connu son pays autrement qu’en guerre. Dans la ville, opprimée par les Talibans, les il est interdit aux femmes de sortir non voilées et sans l’escorte d’un homme. Quand son père est emprisonné, Parvana se déguise en garçon pour alimenter sa famille.

Deux tiers de l’animation du film ont été réalisé au Studio 352 à Luxembourg.

Mary Shelley, un film réalisé par la saoudienne Haiffa Al-Mansour, est nominé dans la catégorie "Gala Presentations". Le film revient sur l’histoire d’amour entre le poète Percy Shelley et la jeune Mary Wollstonecraft, la fameuse auteure de "Frankenstein".

Le festival et les participations luxembourgeoises

Fondé en 1976, le Toronto International Film Festival est aujourd’hui un des festivals importants de la rentrée, un excellent tremplin pour accéder le marché nord-américain et un des lieux de ventes majeurs. Depuis des années, des (co)productions luxembourgeoises participent au festival:

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 31-08-2017