Cinéma

CinÉast souffle ses 10 bougies

Le deuxième plus grand festival du film au Grand-Duché revient dès ce jeudi.

cineastLa 10e édition du "festival du film d’Europe centrale et orientale", vient de démarrer  jeudi et se prolonge jusqu’au 22 octobre. Viennent se greffer à la centaine de films projetés - dont une programmation pour les familles -, concerts, soirées DJ, ciné-concert, débats ainsi qu’une exposition photo à Neimenster.

La quinzaine de jours que dure le festival CinÉast donnent à voir une centaine films, dont une soixantaine de longs métrages et une quarantaine de courts en provenance 19 pays d’Europe centrale et orientale. Huit films sont en compétition pour le grand prix remis par un jury international présidé par la réalisatrice franco-luxembourgeoise Anne Fontaine (Coco avant Chanel, La fille de Monaco).

Une programmation diversifiée

La programmation est pensée afin de rassembler divers publics et groupes d’âge. En parlant d’âge, le festival s’ouvre aussi aux familles avec petits enfants en proposant avec Kids Show un après-midi de films d’animation sans paroles.

Mais CinÉast, ce ne sont pas que des films. Du concert au ciné-concert, en passant par une exposition photo, l’éventail varié veut renforcer l’esprit convivial cher à ses organisateurs.

D’un point de vue géographique, là aussi, le festival joue la carte de la décentralisation, avec des manifestations à Luxembourg-Ville, mais aussi à Vianden, à Esch-sur-Alzette, à Mondorf-les-Bains, à Rumelange et à Sarrebruck.

Un succès qui ne se dément pas

En dix ans, CinÉast est devenu le deuxième plus grand festival du film du pays après le Luxembourg City Film Festival, avec une fréquentation dépassant les 10.000 festivaliers. Une success story qu’écrivent son organisateur, Radek Lipka, et sa petite et fine équipe de bénévoles depuis ses humbles débuts en octobre 2008.

(article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 09-10-2017