Qualité de vie

Expat Insider 2017: le Luxembourg demeure le pays le plus politiquement stable au monde

Le réseau d’expatriés, InterNations, vient de publier ses chiffres dans son rapport, “Expat Insider 2017”, se basant sur les réponses de 12.500 sondés répartis dans 65 pays.



18-expatinsiderLe réseau d’expatriés, InterNations vient de publier ses chiffres dans son rapport, “Expat Insider 2017”, se basant sur les réponses de 12.500 sondés répartis dans 65 pays.

Le Luxembourg occupe la 14e position mondiale dans le classement 2017 des meilleures destinations pour les expatriés, juste derrière les Pays-Bas. A titre d’exemple, l'Allemagne se classe 23e, la Suisse 27e, la Belgique 32e, et la France 38e. Voilà ce qui ressort de la 4e édition du rapport annuel sur les pays hôtes pour les expatriés, “Expat Insider 2017”, publié par le réseau  spécialisé, InterNations.

Stabilité politique et sécurité de l’emploi

En matière de stabilité politique, le Grand-Duché fait figure de bon élève, arrivant en tête de liste, devant la Suisse et la Norvège. Le pays de s’octroyer aussi la 1e place pour la sécurité de l’emploi. D’ou un attrait évident à l’international. D’après les sondés, la première motivation pour partir vers une nouvelle destination serait liée au travail (12%), qu’il s’agisse d’une mission, d’une offre d’un employeur étranger ou d’une recherche d’emploi à l’étranger.

“Expat Insider”, la plus grande étude sur les expatriés dans le monde

Le rapport d’InterNations est basé sur une enquête d'opinion (qualitative) auprès d'environ 12.500 expatriés, localisés dans 65 destinations à travers le monde. Sur base des réponses reçues, les auteurs du rapport ont dressé un classement des destinations les plus attrayantes d’un point de vue socio-économique. On estime actuellement à 56 millions le nombre d’expatriés dans le monde.

Toujours d’après ce rapport, le classement 2017 des destinations les mieux cotées est mené par le Bahreïn, Costa Rica et le Mexique.

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu/ Source: InterNations)
  • Mis à jour le 23-10-2017