Citoyenneté

François Bausch veut se concerter avec la société civile sur un meilleur aménagement du territoire

Le ministre du Développement durable et des Infrastructures invitera les citoyens le 8 janvier prochain à réfléchir ensemble à des mesures concrètes pour rééquilibrer l’aménagement spatial du pays.

27-pdatStimuler la participation directe des citoyens au processus de refonte

Le 8 janvier 2018 sera lancée une campagne de mobilisation des citoyens pour accompagner le processus de refonte du Programme directeur d’aménagement du territoire (PDAT). Quatre groupes de travail régionaux (“regional labs”) seront organisés à travers le pays, impliquant au total près de 200 participants. Encadrés par 3 experts ainsi que 5 ambassadeurs régionaux par groupe, ceux-ci pencheront sur 5 thématiques (fonctions élémentaires, résilience, qualité de vie, cohésion sociale et territoriale, ressources) en vue de revoir la vision territoriale du Luxembourg.

Le trafic routier saturé

Il est constaté que les communes les moins peuplées au Luxembourg – celles dites périurbaines de la région sud et de la capitale – présentent une création d’emplois importante, mais souffrent d’une mauvaise accessibilité, de peu d’offre de services et d’une mixité fonctionnelle faible. Un emploi sur deux se situe dans l’agglomération de la capitale, alors que sa population ne représente que ¼ de la population totale du Grand-Duché. Et comme il s’agit de communes mal desservies par les transports publics, les travailleurs, bien souvent frontaliers, sont obligés de prendre leur voiture pour venir au travail, rendant les autoroutes chargées, voire saturées. Il est vital de retravailler la répartition spatiale des lieux d’emplois, de l’habitat et d’augmenter la densité urbaine”, selon le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch.

(R)établir un équilibre

Le PDAT constitue l’ensemble des textes législatif et règlementaires relatifs à l’aménagement spatial du pays, dont le  ministre François Bausch vient de présenter les dernières évolutions. Les travaux en vue d’une refonte du programme, débutés en janvier 2016, se sont poursuivis en novembre, avec la tenue d’un débat impliquant la société civile et les acteurs politiques, sous le titre “Wéi e qualitative Wuesstem fir eist Land? – Landesplanung fir eng nohalteg Zukunft” (“Quelle croissance qualitative pour notre pays? – L’aménagement du territoire pour un avenir durable”).  Les ateliers régionaux, annoncés le 8 janvier, s’étaleront de février à juillet 2018.

(Source : Communiqué de presse du ministère du Développement durable et des infrastructures)

  • Mis à jour le 30-10-2017