Recherche et innovation

FNR Awards 2017: Le Fonds national de la recherche solennise l’excellence scientifique

Vendredi dernier, le Fonds national de la recherche (FNR) a décerné ses “FNR Awards” dans les domaines de la recherche, de l’innovation et de la médiation scientifique.

ELIXIR LuxembourgEn présence de la communauté scientifique du pays, le Fonds national de la recherche (FNR) a décerné sept prix récompensant l’excellence dans les domaines de la recherche, de l’innovation et de la médiation scientifique.

La microbiologie sous les feux de la rampe

Lors de la 9e édition des “FNR Awards”, les prix dotés de 5.000 euros ont été remis dans les catégories “Excellente publication scientifique”, “Excellente thèse de doctorat”, “Excellente promotion des sciences auprès du grand public”, et dans la nouvelle catégorie “Excellente innovation axée sur la recherche”.

Cette année, quatre des sept prix ont été décernés aux chercheurs en microbiologie. Ceci met bien en avant les efforts concertés de la communauté scientifique luxembourgeoise dans ce domaine de recherche. Les trois autres lauréats sont des scientifiques, des instituteurs et des entrepreneurs dans les domaines de l’archéologie, des énergies renouvelables et de l’intelligence artificielle.

Le prix “Excellente thèse de doctorat” est attribué à l’archéologue d’origine luxembourgeoise, Esther Breithoff, pour sa dissertation “particulièrement innovante, poétique et proactive” au sujet de la Guerre du Chaco (1932-1935).

Les prix “Excellente promotion des sciences auprès du grand public” ont été décernés aux enseignants Guy Putz et Will Reiter pour leur engagement dans le Projet “Windmobile”, au microbiologiste Christian Penny du Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) pour son projet “Microbiology for everyone” (la microbiologie pour tout le monde) et pour son encadrement de l’étudiante Camilla Hurst pendant le concours “Jonk Fuerscher”.

Dans la catégorie “Excellente publication scientifique”, un prix a été remis à Mahesh Desai du Luxembourg Institute of Health, microbiologiste analysant les bactéries bénéfiques dans l’intestin (“A dietary fiber-deprived gut microbiota degrades the colonic mucus barrier and enhances pathogen susceptibility”). Le deuxième prix de cette catégorie a été remis à Pranjul Shah et Paul Wilmes du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine de l’Université du Luxembourg pour leur article sur un modèle artificiel des intestins humains (“A microfluidics-based in vitro model of the gastointestinal human-microbe interface”).

Pranjul Shah et Paul Wilmes sont également les lauréats dans la catégorie “Excellente innovation axée sur la recherche” pour leur modèle artificiel des instestins, “HuMiX”, à côté de Pouyan Ziafati de l’Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust (SnT) de l’Université du Luxembourg, félicité pour l’élaboration de son robot d’assistance sociale, “QT”.

Des fonds supplémentaires pour alimenter l’innovation

Les “FNR Awards 2017” ont été présentés par le ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, Marc Hansen, qui a profité de l’occasion pour annoncer un investissement supplémentaire de 205 millions d’euros dans les institutions de recherche publics au cours des quatre prochaines années.

 

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 02-11-2017