Formation continue

Plus de 3 entreprises sur 4 encouragent la formation continue

Au Grand-Duché, le taux des entreprises formatrices est de 77% en 2015.

28-formationAprès une phase de stagnation entre 1999 et 2010, le taux des entreprises formatrices a progressé de 6 points de pourcentage pour atteindre 77% en 2015. Cette même année, 62% des salariés, soit plus de 170.000 individus, ont pu bénéficier d’une formation professionnelle continue. En moyenne, chaque personne formée a suivi 35 heures de cours.

Des différences selon secteurs et taille

Parmi toutes les entreprises, ceux des secteurs des ressources et de l’énergie (90%) ainsi que des transports et communications (89%) présentent les pourcentages les plus élevés d’entreprises formatrices. Lanterne rouge de ce classement est le secteur des constructions avec un taux de 61%.  

En conséquence, seulement 36% des salariés du secteur des constructions ont pu bénéficier d’une formation professionnelle continue. Par contre, 76% des salariés dans le domaine des services et services financiers ont participé à de telles cours.

En général, les grandes entreprises sont mieux structurées. La plupart des de celles-ci possèdent un responsable des formations, un budget spécifique ainsi que un plan de formation. Le taux d’entreprises formatrices est de 100% pour les très grandes entreprises avec plus de 1.000 salariés. Pour les entreprises de plus de 250 salariés, la quasi-totalité sont des entreprises formatrices. Par contre, le taux d’entreprises formatrices est de 68% pour les entreprises comptant entre 10 et 19 salariés.

Les formations offertes

La majorité des entreprises offrent une grande diversité de formations à son personnel. Le plus souvent les formations sont proposées sous forme de cours externes (62% des entreprises), de cours internes (53%), de conférences (55%) et de formations sur le tas (53%).

Les formations offertes par les différentes entreprises visent surtout des compétences spécifiques liées à des tâches bien déterminées (75% des entreprises). Autres buts poursuivis par les entreprises formatrices sont entre autres l’orientation client des salariés (23%), des compétences informatiques (21%), les compétences en gestion (19%) et la connaissance de langues étrangères (15%).

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)
  • Mis à jour le 28-11-2017