Santé

“Panorama de la santé 2017” : La caisse de maladie luxembourgeoise est la plus généreuse

En 2017, la caisse de maladie luxembourgeoise couvre 98,6% des dépenses médicales des ménages. Ce qui correspond à un montant de près de 2,59 milliards d’euros, selon le rapport sur le budget 2018 de l’assurance maladie-maternité.

28-healthLe “Panorama de la santé 2017” livre sur 226 pages des nouveaux indicateurs, particulièrement dans le domaine des facteurs de risque pour la santé.  S’il est un domaine dans lequel le Luxembourg se distingue, il s’agit de son système d’assurance maladie. La part des dépenses médicales à la charge des ménages atteint les 1,4%, ce qui représente le taux le plus faible parmi tous les pays membres de l’OCDE. 95,2% des habitants sont couverts par une assurance maladie.

De manière générale, le Luxembourg fait partie, avec la Norvège, la Suisse et les États-Unis, des pays qui consacrent les dépenses les plus élevées à la santé (6% de son PIB).

Les principales causes de mortalité

Si l’espérance de vie est de 80 ans chez les hommes et de 84 ans chez les femmes, les deux causes essentielles de mortalité au Luxembourg se révèlent être les maladies du système circulatoire et le cancer. En moyenne, plus d’un décès sur trois est lié à une maladie cardio- ou cérébrovasculaire, et un sur quatre au cancer. Le régime alimentaire, le tabagisme et la consommation d’alcool sont pour beaucoup dans ce constat révélateur. Le taux de mortalité après un infarctus se situe à 7,3%.

Les mauvaises habitudes

14,9% de la population luxembourgeoise fume. Deux fois plus qu’au Mexique. Le nombre de litres d’alcool consommés par habitant dans l’année se chiffre à 11,1, soit près d’un litre par mois. Avec un taux d’obésité à 22,6%, le Luxembourg se situe bien au-dessus de la moyenne de l’OCDE, fixée à 19,4%.

Consommer plus de fruits et légumes

Avec une consommation régulière de fruits (47,5%) et de légumes (52,2%) en dessous de la moyenne (56,8% et 59,8% respectivement), le Luxembourg a tendance à bouder ses vitamines. Et pourtant, 70,4% des Luxembourgeois se disent en très bonne santé (la moyenne OCDE est à 68,2%) contre 8,7% en très mauvaise santé. Pour conclure, 62,6% ont une activité sportive régulière.

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu / Sources : OCDE / CNS)

  • Mis à jour le 28-11-2017