Fêtes et traditions

Qu’on le nomme Saint-Nicolas ou Kleeschen, le revoilà cette année!

Le saint patron des écoliers revient le 6 décembre pour gâter les enfants du pays.

168910Le 6 décembre, comme toutes les années à la même date, tous les enfants du Grand-Duché de Luxembourg attendront avec impatience l’arrivée du Kleeschen (Saint-Nicolas) et de ses cadeaux.

Kleeschen et Houséker

Au Luxembourg, le Kleeschen est symbolisé par un vieux monsieur à la barbe et aux cheveux blancs, habillé en rouge. Ce qui le différencie du Père Noël sont sa mitre et sa grande crosse au bout enroulé. Il est généralement accompagné du Père Fouettard – Houséker pour les petits luxembourgeois – qui est un affreux personnage vêtu de noir et tenant un martinet. Contrairement au Saint-Nicolas qui apporte des friandises aux enfants sages, le Houséker apporte des brindilles aux enfants turbulents.

Au Luxembourg, cette fête est tellement importante que le ministère de l’Education nationale a décidé de la transformer en jour férié pour les enfants de l’enseignement fondamental.

Les festivités de la Saint-Nicolas démarrent généralement un peu avant le 6 décembre dans les différentes villes du pays, les centres commerciaux et les écoles. Les enfants peuvent alors apercevoir le Kleeschen et son cortège lors de parades proposées dans tout le Grand-Duché et lors de son passage dans les classes des écoles des plus petits, au cours desquels il distribue de nombreuses friandises.

La tradition veut que la veille du Niklosdag au soir, l’aimable évêque sonne aux portes des chaumières en compagnie de son sombre acolyte afin d’apporter des cadeaux aux enfants. Il les dépose discrètement sur le palier sans que l’on ne puisse l’apercevoir et repart aussitôt.

Un peu d’histoire...

Le Niklosdag (jour de Saint-Nicolas) est célébré en l’honneur de Nicolas de Myre, aussi appelé Nicolas de Bari, jeune évêque du IVe siècle qui, selon la légende, sauva des enfants de la mort.

Au Moyen Âge, Saint-Nicolas est devenu saint patron et protecteur des petits enfants. Vers le début du XVIIe> siècle, la tradition de Saint-Nicolas a été amenée aux Etats-Unis par des immigrants européens, où elle se répand rapidement. Kleeschen devient Santa Claus.

Au fil des années, cette fête des enfants a été rapprochée de celle de Noël, faisant que Santa Claus (père Noël) apporte ses cadeaux aux enfants américains le 25 décembre.

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)
  • Mis à jour le 05-12-2017