TIC

Le Luxembourg en avance sur ses voisins en matière d’Internet à haut et très haut débit

L’Institut luxembourgeois de régulation (ILR) fait le point annuel sur la connectivité à l’Internet au Grand Duché, et l’extension de son réseau, notamment celui de fibre optique.

17-ticLe Luxembourg reste en avance par rapport à d’autres pays européens en matière de couverture Internet, sans qu’il n’existe aucune fracture numérique entre régions rurales et urbaines. Au 30 juin 2017, le nombre de raccordements à très haut débit en fibre optique FTTH dans des logements et locaux atteint les 165.600 unités, soit quelque 57% des logements et locaux du Grand-Duché. La majorité des investissements en cours est réalisée par l’Entreprise des postes et télécommunications (EPT) en fibre optique (Fibre To The Home - FTTH).

Un croissance des foyers connectés considérable

L’accès au très haut débit (THD) a crû de 14,6% en un an. Avec le déploiement DSL en place depuis plus d’une décennie, la majorité des abonnements souscrits est réalisée à partir de l’infrastructure de cuivre (ADSL et VDSL).

De nouvelles technologies font leur apparition

De nouvelles technologies, comme le “Vectoring” et le “Pair Bonding permettent des vitesses de 100Mbps et plus sur une distance d’une centaine de mètres en cuivre vers le client final. Ces technologies présentent désormais une offre complémentaire ou alternative à la fibre optique, notamment aux endroits où celle-ci n’est pas encore déployée.

Ainsi la technologie DSL sur l’infrastructure de cuivre (ADSL et VDSL) diminue légèrement sur base annuelle de 70,2% à 65,8% du parc total commercialisé des accès Internet fixe. Elle demeure toutefois la technologie largement prédominante pour la fourniture d’accès Internet à haut et très haut débit.

À noter aussi que d’après une étude récente de l’International Telecommunication Union (ITU) publiée en novembre, qui consiste à mesurer la mise en place des technologies de l'information et de la communication (TIC) au sein de 192 territoires, le Luxembourg se classe en 1ere position mondiale pour l’accès aux TIC, et en 4ème position au sein de l'UE, en ce qui concerne leur utilisation. Pour ce qui est du développement du secteur, le Luxembourg arrive 9e du classement mondial.

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu / Source : ILR)

  • Mis à jour le 21-12-2017