Gastronomie

Le vin de paille, produit luxembourgeois d'excellence

Ce vin blanc liquoreux et sucré de couleur or est souvent dégusté en dessert, en accompagnement de fromages ou encore avec du foie gras, ce qui en fait le vin idéal pour les fêtes.

Vignoble en automnePetit frère du vin de glace, le vin de paille (“Stréiwäin” en luxembourgeois) est une des spécialités luxembourgeoises les plus rares et nobles provenant des coteaux de la Moselle luxembourgeoise. Produit par les vignerons luxembourgeois depuis 1995, ce vin liquoreux doit son arôme riche et sucré au processus de séchage des grappes de raisin, sur paille (d’où son nom) ou sur bois. Il faut attendre environ deux ans avant de pouvoir déguster le cru de l’année de vendange. Le vin le plus jeune proposé en rayon cette année sera certainement celui de 2015.

Un procédé de production rigoureux

Le vin de paille fait partie de ces vins qu’on nomme vendanges tardives. Leurs fruits sont issus essentiellement des cépages Auxerrois, Pinot blanc, Pinot Gris ou Gewürztraminer.  Cueillis tardivement (la récolte 2017 des Domaines Vinmoselle vient tout juste d’être pressurée), les raisins regorgeant davantage de sucre sont minutieusement sélectionnés par le vigneron. À l’aide d’un réfractomètre, il mesure le degré d’Oechsle, c’est à dire la teneur en sucres du moût de raisin. Plus le degré est élevé, plus le vin est sucré. Au Luxembourg, le vin de paille affiche un taux d’au moins 105 degrés sur l’échelle Oechsle, pouvant dépasser les 180 degrés. À titre de comparaison, un Riesling n’en affiche qu’environ 90. Les raisins sont ensuite soumis au processus de séchage – passerillage -, pendant les deux mois qui suivent leur récolte, avant d’être passés au pressoir, puis vinifiés.

Un vin couronné de prix

Bien qu’il faille attendre au moins deux ans avant de pouvoir savourer le cru 2017, l’attente en vaudra certainement la peine. En témoigne la cote réservée au vin de paille Auxerrois 2015, qui a rafflé deux l’or au Berliner Wein Trophy 2017 et lors du Concours Mundus Vini 2016.

 (article rédigé par l'équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 21-12-2017