Langues

L’Institut national des langues proposera plus de 400 cours au 2e semestre 2018

Les cours débuteront le 19 février sur les sites basés au Kirchberg, à Mersch, au Campus Belval et au Lycée Aline Mayrisch.

15-inllEnvie d’apprendre une nouvelle langue ou de perfectionner vos compétences linguistiques ? Avec plus de 7.000 inscriptions au semestre d’automne, l’Institut national des langues (INL) est le bon point de départ pour suivre un cours de langue en présentiel. Pour le semestre de printemps (du 19 février au 6 juillet 2018), l’INL prévoit de dispenser plus de 400 cours, répartis sur ses quatre sites : Luxembourg-Kirchberg, Mersch, au Campus Belval à Esch-sur-Alzette et au Lycée Aline Mayrisch à Luxembourg-Ville. Huit langues seront proposées : le luxembourgeois, l’allemand, le portugais, l’anglais, le chinois, l’espagnol, le français et l’italien.

Toute personne adulte est la bienvenue

Avant de pouvoir participer aux cours, les intéressés seront d’abord soumis à un entretien d’orientation et d’évaluation avec un enseignant. Cette étape est indispensable pour déterminer les compétences avant l’inscription, et guider les personnes vers les cours qui correspondent le mieux à leurs besoins. Ces entretiens auront lieu du 5 au 7 février 2018 sur les sites au Kirchberg, à Mersch et au Campus Belval.

Les cours de luxembourgeois ont le vent en poupe

Pour l’année académique 2016/2017, 3.814 personnes s’étaient inscrites à l’INL pour les cours de luxembourgeois, alors qu’ils n’étaient que 3.500 pour l’année académique précédente. Cette croissance témoigne de la nécessité de la langue, non seulement sur le marché de l’emploi, mais également  comme facilitateur pour l’intégration.

Une offre flexible

Les tarifs par semestre varient de 100 euros pour un cours de 2 leçons par semaine à 250 euros pour un cours de 10 leçons par semaine. Les informations supplémentaires sur la spécificité des cours offerts, la procédure d’inscription, les horaires et l’accès sont disponibles sur la page web www.inll.lu.

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu / Source : communiqué de l’Institut national des langues)

  • Mis à jour le 15-01-2018