Tourisme

Bain de jouvence pour les auberges de jeunesse

Afin de répondre à la demande grandissante, le Luxembourg continue d’étendre son réseau d’hébergements dans les principales zones touristiques.

29-aubergesAvec 9 auberges de jeunesse réparties sur tout le territoire, le Luxembourg a su comptabiliser 151.248 nuitées en 2017, contre 135.084 nuitées en 2016. Un chiffre en hausse, qui est symptomatique de l’attrait des nombreuses attractions touristiques à visiter. Le Grand-Duché possède par ailleurs, avec ses 1.033 lits, la densité d’offre en lits la plus élevée d’Europe. C’est ce qui ressort d’un rapport de la fédération Hostelling International.

Un réseau en plein développement

De nouvelles structures ont ouvert leurs portes ces dernières années répondant à la demande de touristes de plus en plus nombreux, comme en atteste la construction de deux nouveaux bâtiments (Beaufort, Echternach) et la rénovation complète de l’auberge de jeunesse de Larochette, rien que dans la région du Mullerthal. Un service sur mesure qui s’étend sur tout le pays. Des bâtisses neuves ou entièrement rénovées, qui répondent à des normes d’accessibilité adaptées aux familles et personnes handicapées, attendent les visiteurs dans les principales zones touristiques du pays : Vianden, Lultzhausen, Beaufort, Echternach, Larochette, Hollenfels, Luxembourg, Esch-sur-Alzette et Remerschen / Schengen.

Bien plus que de simples dortoirs à prix abordable

Rendre le Luxembourg plus attrayant pour le tourisme passe par la capacité d’adaptation aux besoins des voyageurs et aux nouvelles tendances. Cette politique de promotion envisagée par la Centrale des auberges de jeunesse luxembourgeoises s’inscrit notamment dans la démarche prônée par le ministère de l’Économie, avec le projet, Tourism 2022. Normes d’hygiène, rénovation des infrastructures, formation et spécialisation du personnel d’accueil et des animateurs, connexion Wi-Fi omniprésente et ultrarapide : à tous les niveaux, les critères ont été revus à la hausse ces dernières années. Le ministère lui-même n’y est pas allé de main morte, investissant pas moins de 60 millions d’euros pour faire du Grand-Duché une étape touristique incontournable en Europe d’ici 2022.

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 01-02-2018