Économie

La consolidation des finances publiques se poursuit en 2017

L’Administration centrale de l’État enregistre un solde de +364,1 millions d’euros fin décembre 2017, soit une amélioration de +216 millions d’euros par rapport à 2016.

07-financespubliquesLors de la réunion conjointe de la Commission des finances et du budget (Cofibu) et de la Commission du contrôle de l’exécution budgétaire (Comexbu) la semaine dernière, le ministre des Finances, Pierre Gramegna, a présenté la situation budgétaire de l’État au 4e trimestre 2017. Il en ressort que le solde de l’Administration centrale s’établit à +364,1 millions d’euros. Entre décembre 2016 et décembre 2017, le total des recettes a augmenté de +894 millions d’euros, soit de +5,7%. Ce résultat s’inscrit dans la lignée des trimestres précédents, à savoir une évolution plus favorable que les prévisions en raison de la bonne conjoncture

Une politique ambitieuse en matière d’investissements

Du côté des dépenses, les frais de fonctionnement restent sous contrôle, avec une baisse constatée de -8,3 millions d’euros par rapport au même trimestre de l’exercice 2016. Au total, les dépenses ont augmenté de +678 millions d’euros entre décembre 2016 et décembre 2017, ce qui représente une progression de +4,3%. Ce résultat est en ligne avec la politique ambitieuse du gouvernement en matière d’investissements infrastructurels. Le ministre des Finances a pourtant tenu à rappeler que les dépenses sont sous contrôle, et que le déficit de l’Administration centrale se résorbe graduellement, demeurant largement en-dessous des projections antérieures.

Un développement plus favorable que prévu

Si les dépenses totales s’établissent à 13.396,5 millions d’euros, soit 95% du budget voté 2017, les recettes accumulées s’élèvent, quant à elles, à 13.754,8 millions d’euros, soit 104% du ce même budget. Ainsi, les recettes continuent de progresser plus rapidement que les dépenses, ce qui est le signe d‘une politique budgétaire soutenable. En tenant compte des recettes d’emprunts, l’État central afficherait un excédent de +1.987,5 millions d’euros.

(Source : Communiqué par le ministère des Finances)

  • Mis à jour le 07-02-2018