Tourisme

Les Casemates du Bock à nouveau ouvertes aux visiteurs

Les galeries souterraines inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO témoignent du passé de la ville-forteresse.

À partir du 10 février 2018, les Casemates du Bock sont à nouveau ouvertes au public.En 2017, 136.037 visiteurs y ont mis les pieds, faisant de ce site la première attraction touristique de la capitale. La visite des Casemates dans le rocher du Bock, le berceau de la capitale, est un “must” pour tout visiteur averti, qui accède ainsi véritablement au cœur de la ville-forteresse d’antan. 

Une leçon d’histoire en plein centre-ville

Les Casemates du Bock ont été mises en place par les Autrichiens en 1745/46. Ellesrenforçaient le système de défense de la citadelle et faisaient partie d’un extraordinaireréseau de 23 km de galeries souterraines creusées sur plusieurs étages et jusqu’à 40 m deprofondeur. La grande galerie de 60 m de longueur donne accès à des chambres à canonsqui permettent de découvrir des panoramas extraordinaires sur la ville. Les Casemates du Bock pouvaient abriter une garnison de 1.200 soldats avec leur équipementet une cinquantaine de canons

Pendant quatre siècles, le Luxembourg était sous domination étrangère, et les meilleursingénieurs des nouveaux maîtres (Bourguignons, Espagnols, Français, Autrichiens,Confédération Germanique) ont transformé la ville en une des forteresses les plus convoitées d’Europe. Après son démantèlement en 1867, qui était convenu dans le traité de Londres afin de garantir au Luxembourg sa neutralité après le déclin de laConfédération germanique, les casemates furent réduites à 17 km.Au 20e siècle, une partie des souterrains fut rendue accessible au grand public. Elles demeurent jusqu’à ce jour une des attractions du centre-ville les plus appréciées des touristes. Du 30 mars au 16 septembre 2018, des visites guidées commentées seront organisées trois fois par jour.

(Source : Communiqué du Luxembourg City Tourist Office)

  • Mis à jour le 09-02-2018