Produits du terroir

Vers une nouvelle stratégie de promotion pour le vin luxembourgeois

L’Institut viti-vinicole se prépare à reformuler sa stratégie de marketing

Nouvelle stratégie IVVL’Institut viti-vinicole (IVV) se prépare à reformuler la stratégie de marketing pour les vins luxembourgeois. Si les produits vinicoles luxembourgeois ont bonne réputation, chez les amateurs comme chez les connaisseurs à l’échelle mondiale, ils restent une découverte méconnue du grand public. C’est pour cette raison que l’IVV, ensemble avec les viticulteurs, s’apprête à donner un nouveau coup d’envoi à la promotion de leurs produits au-delà des frontières luxembourgeoises.

D’un changement de la perception vers un changement de la promotion

Et les acteurs ont des défis à affronter: l’image du vin a changé, passant d’une boisson qui coule à flots à un produit surtout prisé pour sa qualité. Le vin luxembourgeois a, quant à lui, entamé cette conversion il y a  plusieurs années déjà, ce qui est d’ailleurs confirmé régulièrement lors des grands concours internationaux, où les vins luxembourgeois sortent souvent médaillés. Il s’agit maintenant de changer la perception du grand public et de promouvoir le vin luxembourgeois comme produit de qualité capable de rivaliser avec les produits d’autres régions du monde.

A cette fin, les acteurs du secteur ont identifié 71 points pour améliorer la perception du vin luxembourgeois, classés dans 3 catégories: l’organisation d’événements au Luxembourg et au-delà, une meilleure promotion et une observation stricte de l’AOP "Moselle luxembourgeoise".

Des mesures concrètes viennent d’ailleurs d’être annoncées: une meilleure représentation au Luxembourg, en Allemagne et en Belgique – surtout dans le secteur de la restauration et sur les grandes foires –, l’exportation de produits d’excellence luxembourgeois vers la France et les Pays-Bas, ainsi qu’une revalorisation du cépage Rivaner, un des vins luxembourgeois les plus emblématiques.

(article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 21-02-2018