TIC

HighWave Capital choisit le Luxembourg pour développer son nouveau robot-conseiller

La jeune pousse française s’installe au Grand-Duché dont l’écosystème fintech est plus en phase avec ses ambitions.

La startup fintech française HighWave Capital a présenté le 27 février dernier une application novatrice, qui intègre toute la chaîne de valeur proposée par un robot-conseiller,

01-highwave
utilisant des principes de finance comportementale pour déterminer scientifiquement l’aversion aux risques des épargnants et optimiser l’allocation d’actifs.


Quitter Paris pour Luxembourg

C’est dans les locaux de l’incubateur Lux Future Lab, à Luxembourg-Ville, que HighWave Capital a décidé de s’installer pour développer sa nouvelle application. Selon son président et co-fondateur, David Furcajg, le Luxembourg possède l’écosystème fintech adéquat et une réactivité qui manquait à Paris, où la startup avait son siège.

Améliorer la vie quotidienne et soutenir l’économie

La jeune pousse dédie son offre aux banques, aux compagnies d’assurance et aux sociétés de gestion d’actifs qui désirent digitaliser leur offre rapidement et à moindre coût. Elle réalise et implémente pour elles une solution sur mesure du back-end au front-end quel que soit le cahier des charges. L’application est complètement modulaire et inclut notamment:

• Un questionnaire comportemental qui répond aux normes MiFid;

• L’allocation et la réallocation d’actifs comportementale;

• Un simulateur de portefeuille;

• Un agrégateur de comptes bancaires;

• Un agent conversationnel / BOT.

Le Luxembourg, initiateur d’un réseau HPC européen

L’arrivée au Luxembourg de HighWave Capital est une bonne nouvelle qui vient consolider la coopération européenne dans le cadre du "high performance computing" (HPC). En effet, le ministre de l'Économie, Étienne Schneider, avait signé le 23 mars 2017 une déclaration, qui donnait le coup d'envoi officiel pour une collaboration entre les Etats signataires (Allemagne, Espagne, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas et Portugal) en vue de la stratégie d'implantation d'un réseau HPC européen dont le Grand-Duché était l'initiateur. La création du futur “EuroHPC” est prévue pour le courant du deuxième trimestre 2018.

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu / Source : communiqué de HighWave Capital)

  • Mis à jour le 06-03-2018