Coopération et aide humanitaire

Aider les pays en voie de développement: le secteur privé s’engage

La nouvelle Business Partnership Facility (BPF) prévoit l’aide du secteur privé pour s’associer avec des partenaires dans les pays de développement afin de mettre en place des projets commerciaux durables.

08-bpfTrouver des financements internationaux est la condition sine qua non pour aider à soutenir l’économie de la plupart des pays en voie de développement. Au Luxembourg, La Business Partnership Facility (BPF) favorise les investissements privés en s’associant avec des partenaires dans les pays visés afin de mettre en place des projets commerciaux durables.

La BPF est dotée d’un million d’euros par an, destinés à cofinancer des initiatives du secteur privé qui contribuent au développement et à la création d’emplois dans les pays en développement et/ou au transfert de technologies. Le cofinancement peut aller jusqu’à 200.000 euros et couvre jusqu’à 50 % du montant total d’un projet. La validation finale des projets ainsi que l’octroi du cofinancement sont prévus pour octobre 2018.

Deux nouveaux secteurs sont éligibles

Les secteurs éligibles de la BPF sont ceux des Technologies de l’information et de la communication (TIC), le biohealth, les fintech et l’éco-innovation. Deux nouveaux secteurs viennent se rajouter pour 2018: l’économie circulaire et la logistique.

La mesure cible tous les pays en développement, mais seront privilégiés les pays où l’aide luxembourgeoise est déjà présente, à savoir, le Burkina Faso, le Cap-Vert, l’Éthiopie, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Laos, la Mongolie, le Myanmar, le Vietnam, le Salvador, le Nicaragua et le Kosovo.

Une conférence de lancement de la nouvelle Business Partnership Facility (BPF) de la Coopération luxembourgeoise s’est tenue le 1er mars 2018. Celle-ci fut organisée par la Direction de la coopération au développement et de l’action humanitaire du ministère des Affaires étrangères et européennes et l’agence "LuxDev", en étroite collaboration avec la Chambre de commerce.

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)

 

  • Mis à jour le 08-03-2018