Education et formation

Les mini-crèches ouvriront leurs portes en janvier 2019

Les structures d’accueil conviviales destinées aux enfants de 0 à 12 ans viendront combler le manque ou l’insuffisance de structures d’accueil dans le pays.

06-minicrechesLes mini-crèches sont des petites structures intermédiaires entre une crèche et un assistant parental, destinées à accueillir jusqu’à 11 enfants de 0 à 12 ans, dont au maximum quatre bébés de moins d’un an. À compter du 7 janvier 2019, celles-ci ouvriront leurs portes et seront gérées par une équipe de deux personnes qualifiées: un éducateur (gradué ou diplômé) et une personne ayant accompli une formation dans l'encadrement socio-éducatif d'enfants ou disposant d'un certificat de formation à l'assistance parentale.

Une alternative parmi les structures d’accueil agréées

Par leur taille, leur implantation et leur personnel, les mini-crèches pourront offrir aux enfants et aux parents un cadre qui se rapproche davantage à un environnement familial. L’idée est de pouvoir les implanter dans des lieux plus décentralisés, comme par exemple les petites communes, afin de rapprocher les structures de garde du domicile des parents. Quant aux heures d’ouverture, l’encadrement continu s’étend de 5h à 23 h. Cette offre permettra une flexibilité dont pourront profiter les parents qui travaillent à horaires décalés.

Une éducation plurilingue et 20 heures d’encadrement gratuites

Les mini-crèches bénéficieront du système de chèque-service accueil (CSA) et, contrairement aux assistants parentaux, appliqueront le programme d’éducation plurilingue pour les enfants de 1 à 4 ans. Ceux-ci profiteront de 20 heures d’encadrement gratuit par semaine pendant 46 semaines par an. Le suivi de la qualité sera assuré par des agents régionaux, affectés au Service national de la jeunesse (SNJ).

Le nombre d’enfants âgés entre 0 et 12 ans, qui actuellement fréquentent une structure d’accueil au Luxembourg, s’élève à environ 52.000.

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu / Source: ministère de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse)

  • Mis à jour le 11-07-2018