Scolarisation des enfants étrangers

Au Luxembourg, près de 45% de la population globale et autour de 70% de la population active ne possèdent pas la nationalité luxembourgeoise.

Selon les statistiques de l'éducation nationale pour l'année 2012/2013, 18% des enfants des cycles 1 à 4 de l'enseignement fondamental sont nés à l'étranger. Pour 60,2%, la langue la plus parlée à la maison est une autre que le luxembourgeois.

La fréquentation d’une même école par les enfants étrangers et luxembourgeois est un élément indispensable à la préservation à moyen et à long terme de la cohésion sociale.

L'enseignement des langues occupe une place centrale dans le système éducatif luxembourgeois.

Il existe au Luxembourg trois structures spécialisées dans la scolarisation des enfants étrangers: le Service de la scolarisation des enfants étrangers, le CASNA et les médiateurs interculturels.

Service de la scolarisation des enfants étrangers

Le ministère de l’Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse, avec son service de la scolarisation des enfants étrangers est chargé de la scolarisation des enfants étrangers. Le site Internet du ministère informe en détail sur la scolarisation des enfants étrangers sur sa page "Scolarisation des enfants étrangers".

Vous y trouverez des réponses à des questions comme:

  • Où s’informer?
  • Comment inscrire mon enfant à l’école?
  • Quelles son les mesures spécifiques pour les élèves étrangers?
  • Quels sont les services d’aide et personnes de contact à l’école?
  • Quelles sont les mesures spécifiques pour demandeurs de protection internationale?

Cellule d’accueil scolaire pour élèves nouveaux (CASNA)

La Cellule d’accueil scolaire pour élèves nouveaux (CASNA) informe sur le système scolaire luxembourgeois et les mesures d’aide prévues pour enfants de langue étrangère. La CASNA s’adresse aux jeunes entre 12 et 17 ans qui viennent d’immigrer au Luxembourg et qui désirent y poursuivre leurs études dans l’enseignement post-primaire.

Les médiateurs interculturels

Parents, enseignants et autorités scolaires peuvent demander l’aide gratuite d’un médiateur interculturel parlant d’autres langues étrangères en plus des langues courantes au Luxembourg.

  • Trouvez plus d'informations sur les médiateurs interculturels sur le site du ministère de l’Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse.
  • Mis à jour le 20-04-2015