Acteurs publics

Une multitude d'intervenants publics jouent un rôle majeur dans l'industrie financière. Leur rôle est essentiel pour relever les défis de demain et assurer ainsi au Luxembourg une bonne santé économique.

Ministère des Finances

Parmi les attributions du ministère des Finances on compte la politique fiscale nationale, européenne et internationale ainsi que la politique monétaire, financière et de change.

Le ministère a également des compétences en matière de trésor et de budget, comme la législation sur le secteur financier et sur les assurances.

Luxembourg for Finance (LFF)

Créée conjointement par l’Etat et les acteurs privés du secteur financier en 2008, Luxembourg for Finance, l’agence pour le développement de la place financière, a pour mission de mieux faire connaître le secteur financier auprès des acteurs professionnels, des investisseurs potentiels et des médias à l’étranger.

L’agence organise régulièrement des séminaires financiers dans les principaux centres financiers à travers le monde. Elle tient à disposition des intéressés une large gamme de publications techniques sur les produits et services de la place et elle est très active dans la communication en ligne.

Haut Comité de la place financière

Pour permettre à la place financière de garder ses atouts majeurs, l'ancien ministre des Finances, Luc Frieden, a mis en place en février 2010 le Haut Comité de la place financière. Présidé par le ministre des Finances, le Haut Comité de la place financière rassemble les régulateurs (Commissariat aux assurances, Banque centrale, Commission de surveillance du secteur financier), les associations professionnelles (ABBL, ALFI, ACA et les PSF de support), les grandes études d’avocats et les fiduciaires ainsi que le gouvernement.

Conçu à la manière d’un think tank, il s’agit d’un organe de concertation qui a pour vocation de mieux coordonner tous les efforts réalisés pour promouvoir la place financière. Selon Luc Frieden, il s’agira "d’être bien informé, de procéder à une analyse détaillée des évolutions qui sont à l’œuvre afin de cerner les défis et de lancer des actions concrètes".

Banque centrale du Luxembourg (BCL)

La Banque centrale du Luxembourg (BCL) a été créée le 1er juin 1998, en même temps que la Banque centrale européenne (BCE). Elle succède à l'Institut monétaire luxembourgeois (IML), créé en 1983 et chargé de surveiller le secteur financier et d'émettre des signes monétaires.

La BCL a comme mission principale de contribuer à l’exécution des missions du Système européen de banques centrales (SEBC) qui compte parmi ses missions:

  • la définition et la mise en oeuvre de la politique monétaire européenne;
  • la conduite des opérations de change;
  • la détention et la gestion des réserves officielles de changes des Etats membres;
  • la promotion du bon fonctionnement des systèmes de paiement.

La BCL fournit également des services aux pouvoirs publics, au monde financier et à l’ensemble de l’économie nationale. Elle ouvre des comptes, en général, aux seules institutions financières et monétaires mais elle n’est cependant pas une banque commerciale.

Commission de surveillance du secteur financier (CSSF)

La Commission de surveillance du secteur financier (CSSF) est l'autorité compétente pour la surveillance prudentielle des entreprises du secteur financier.

La CSSF a repris les compétences exercées précédemment par l'Institut monétaire luxembourgeois (IML), devenu Banque centrale du Luxembourg (BCL) au 1er juin 1998 et a intégré les responsabilités de l'ancien Commissariat aux bourses.

Les buts de la surveillance prudentielle exercée par la CSSF sur les entreprises du secteur financier sont les suivants:

  • promouvoir une politique d'affaires réfléchie et prudente, conforme aux exigences réglementaires;
  • protéger la stabilité financière des entreprises surveillées et du secteur financier dans son ensemble;
  • veiller à la qualité de l'organisation et des systèmes de contrôle interne;
  • renforcer la qualité de la gestion des risques.

La CSSF agit exclusivement dans l'intérêt public, elle veille à l'application et au respect des lois et réglementations concernant le secteur financier et s'assure de la mise en oeuvre des conventions internationales et des directives européennes dans les domaines qui tombent sous sa compétence.

Commissariat aux assurances

Le Commissariat aux assurances est l'organe officiel luxembourgeois de surveillance du secteur des assurances.

Il compte parmi ses missions:

  • l'examen des demandes d'agrément des entreprises d'assurances, de réassurances et des intermédiaires d'assurances (agents et courtiers);
  • la surveillance prudentielle de ces mêmes entreprises et personnes;
  • l'élaboration de projets de lois et de réglementations relatives au secteur des assurances;
  • la coordination des efforts du gouvernement en vue d'une expansion ordonnée des activités du secteur des assurances au Grand-Duché de Luxembourg.

Bourse de Luxembourg

La Bourse de Luxembourg a été fondée en 1927 et a commencé ses activités en 1929. Depuis sa création, elle a su développer une expérience importante dans le domaine de la cotation et du négoce de valeurs mobilières de nature et d'origine géographique très variées. Pour en savoir plus, veuillez visiter le site www.bourse.lu.

  • Mis à jour le 20-04-2015