Industrie

Le Grand-Duché de Luxembourg possède une longue tradition industrielle. Aux pionniers de la sidérurgie, qui ont fait la richesse du pays à la fin du XIXe siècle et au début du XXesiècle, ont succédé, à partir des années 1960, d’autres grands secteurs d’activité.

Le choc pétrolier de 1973 a transformé l’industrie du Luxembourg et a encouragé une économie de services avec le développement du secteur tertiaire.

En 2002, l’ARBED (Aciéries réunies de Burbach, Eich, Dudelange), le "géant" sidérurgique luxembourgeois, a fusionné avec deux autres groupes sidérurgiques, Usinor et Aceralia, pour devenir Arcelor, leader dans la production mondiale de l’acier. La fusion d’Arcelor avec Mittal Steel en 2006 a donné naissance au groupe ArcelorMittal, numéro un mondial de l’acier.

La diversification industrielle fait partie des objectifs permanents de la politique économique. Elle a favorisé l’émergence d’autres secteurs industriels, comme ceux relatifs aux matériaux (DuPont de Nemours, Guardian Glass) et aux équipements de l’industrie automobile (Goodyear, Delphi).

Aujourd’hui, plus de 90% de la production industrielle luxembourgeoise sont destinés à l’exportation. L’industrie intervient encore pour quelque 10% dans la valeur ajoutée (PIB) et dans l’emploi du pays.

  • Mis à jour le 07-04-2015